Alive, tome 1.

Auteur : Scott Sigler
Editeur : Lumen Editions
Parution : Février 2017
Pages : 463


RESUME :

« J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. »

Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.


CHRONIQUE :

(28 Juin 2017)

Des jeunes enfermés dans des cercueils. Qui réussissent à sortir mais se retrouvent bloqués dans d’immenses couloirs sans fin…

"Autour de moi s'alignent bout à bout onze autres cercueils, disposés en deux rangées parallèles séparées par une longue allée recouverte d'un gris lisse et intact. L'épaisse couche de poussière qui enveloppe les sarcophages camoufle les angles et aplanit les reliefs.
Je me trouvais dans le dernier cercueil de la rangée de gauche."

Voilà tout ce que je connaissais du résumé d’Alive. Et voilà tout ce que je vous en dirai.

En effet, tout le roman repose sur cette question : Que font-ils là ?

Bon d’accord, « tout le roman », cela n’est guère exact. Car il repose aussi sur des personnages particulièrement travaillés, une action omniprésente et un sentiment d’insécurité constant. Bref un combo gagnant.

Alive se laisse dévorer avec passion tant l’auteur a l’art de nous emmener avec ses personnages au coeur même de cet étrange lieu dangereux à souhait. Bientôt, le sang parsèmera les couloirs obscurs… Enfermés sans savoir ce qu’ils font là ni qui ils sont, la folie guettent ces jeunes à chaque détour de couloir.

"Attaquer, toujours attaquer ! En cas de doute, passer à l'attaque, ne jamais laisser à l'ennemi le temps de récupérer."

Il faut aussi noter le tournant inattendu que fait prendre l’auteur à son histoire. À aucun moment je n’aurais imaginé ce twist et j’ai tout simplement adoré ! Je gage que la suite saura apporter un nouveau lot de surprises. En espérant que l’auteur sache une fois encore travailler aussi bien son atmosphère.

Quant aux personnages, ils sont particulièrement intrigants. En effet, ils se réveillent sans savoir où ils sont, ne connaissent même pas leur âge et seules quelques bribes de souvenirs remontent à la surface.

Scott Sigler les a façonnés de façon à les rendre particulièrement crédibles : chacun a ses défauts et ses qualités. Je n’ai pas eu l’impression que tel personnage était prévu pour être aimé et tel autre pour être détesté. Non, ici, chacun a sa personnalité, sa part d’ombre et de lumière. À nous de choisir les personnalités avec lesquelles nous avons le plus d’affinités. De plus, on les sent évolutifs et j’ai hâte de pouvoir les observer dans la suite.

Mais histoire de continuer à rendre fou son lecteur grâce à des mystères, chacun d’entre eux présente une étrange marque sur le front. Une sorte de cercle, aux motifs différents selon les ados. Nous découvrons les prémices d’une réponse dans ce tome, mais, ça, je vous laisse le découvrir par vous-mêmes…

Vous l’aurez compris, Alive est un début de trilogie qui m’a profondément captivée, de par son atmosphère emplie d’insécurité, ses nombreux mystères, ses personnages réalistes, son dynamisme, mais aussi par son originalité. Maintenant que les trois tomes de cette trilogie sont sortis, je n’ai plus qu’a les dévorer. Un livre que pourront apprécier tous les amateurs de « labyrinthe », un véritable page-turner.

Trailer :

Découvrez un extrait :