Apocalypse Zombie

Auteur : Jonathan Maberry
Editeur : Editions Castelmore
Parution : Février 2012
Pages : 416

RESUME :

Dans un monde envahi par les zombies, qui sont les véritables monstres?

Derrière la Barricade, Benny se sent à peu près en sécurité. Mais pour son quinzième anniversaire, tout va changer. Il doit trouver son premier boulot et rêve de devenir exterminateur de zombie. Tom, son grand frère, en a fait son métier. Et Benny aura enfin l'occasion de venger la mort de ses parents.
Mais le jour où il doit affronter son premier zombie, il se rend compte que la Barricade ne le protégeait pas du véritable danger. Un sabre ne suffira peut-être pas à assurer sa survie.

À propos de Apocalypse Zombie:

"Une intrigue palpitante, des scènes d'action efficaces et une réflexion profonde sur la vie."
Charlaine Harris, auteure de True Blood

Ce que la presse en dit :

"Un roman dérangeant, avec une bonne dose d'adrénaline et de gore."
The Bookseller

CHRONIQUE :

Ma note 5/5

J'ai tout simplement englouti ce livre.

Un monde post-apocalyptique zombiesque...

Pour ceux qui connaissent "The Walking Dead", alors voilà, vous connaissez l'ambiance "d'apocalypse zombie". Mais attention, je parle bien d'ambiance, car l'histoire n'a strictement rien à voir! En revanche vous retrouvez ce même sentiment d'insécurité qui plane, le silence pesant, suivi de la terreur provoquée par une charge de zombies grognant. Ces grandes routes désertes, remplies de cadavres de voitures, où parfois, les zombies sont bloqués sur place, bien vivants mais écrasés sous une roue, et incapable de bouger depuis des années. Déplacez-vous silencieusement et doucement, le moindre bruit, le moindre mouvement brusque les attire. Les zombies n'ont pas d'âme, les zombies n'ont pas de conscience, les zombies ont juste... faim.

Dans ce monde, Benny Imura a 15 ans. Benny, depuis l'apocalypse (il avait alors 18 mois) vit en sécurité derrière la barricade. Benny n'a jamais connu la terre au delà de Mountainside. Il a ses amis Morgie, Chong et Nix. Ses parents étant morts au cours de la première nuit, Benny a toujours vécu aux côtés de son frère Tom Imura, de vingt ans son aîné (si ma mémoire est bonne). Son frère... Benny le déteste, Benny le hait. Tom est un lâche, un looser. Sa mémoire, pourtant si jeune alors, a imprimé les dernières images de ses parents. De Tom, portant Benny dans ses bras et s'enfuyant. S'enfuyant, en abandonnant leurs parents aux zombies. Oui, pour Benny, Tom ne vaut rien. Pourtant Tom est chasseur de primes, mais ça ne change rien aux yeux de Benny. Les vrais héros, ce sont des gars comme Le Marteau et Charlie l'oeil rouge, qui reviennent toujours de la putréfaction avec un tas d'histoires extraordinaires à raconter. Ils semblent tellement parfaits, ils sont vraiment parfait. Peut-être trop?

Mais aujourd'hui, la vie de Benny et de ses amis va changer. En effet, il doit se trouver un travail, sans quoi ses crédits-repas seront diminués de moitié. C'est ça le deal ici à Mountainside. A 15 ans, c'est moitié travail, moitié école.
Mais le jeune garçon n'a pas forcément envie de travailler, il voudrait un boulot cool et voudrait approcher les zombies de près. Il épluche alors avec son ami Chong les offres d'embauche, mais rien ne lui va jamais. Trop rébarbatif, trop dur, trop ... près des zombies. Eh oui en travaillant près de la barricade, Benny va s'apercevoir que les zombs... C'est pas si cool que ça...

Tom, qui "supporte" son gamin de frère depuis tant d'années, et accepte sans broncher la haine que celui-ci lui voue, propose à Benny de devenir son apprenti. Futur exterminateur de Zombies. Ca pourrait brancher Benny (moins depuis leur rencontre à la barricade) mais jamais il ne bosserait pour Tom!! Mais par dépit, ayant tout refusé, il se retrouve obligé d'accepter la proposition. L'entraînement commence alors avec Tom, dont on ne sait finalement pas grand chose. L'avis de Benny et l'avis de son amie Nix et de sa mère Jessie diffèrent totalement en ce qui le concerne. De ce fait le personnage de Tom conserve un mystère sur son passé et sa personnalité. Qui est-il vraiment? Que s'est-il passé pour que Tom soit si peu bavard et si discret ? Tom a un grand coeur, mais vous aurez beaucoup de choses à apprendre sur lui au fil des pages...

Et puis vient le jour de la première marche dans la Putréfaction. La Putréfaction, ce lieu abandonné, inconnu, derrière la barricade, peuplé de zombies et de quelques humains solitaires.
C'est lors de cette expédition que Tom montrera à Benny, qu'au final... ce ne sont peut-être pas les zombies les plus cruels... Car les zombies sont des morts, ils ne se rendent pas compte du mal qu'ils font. En revanche les humains...
Tom lui montrera aussi d'autres choses, dévoilera à Benny une partie de sa personnalité.

Le garçon va revenir en ville changé. A partir de ce jour , il ne sera plus le même. Il a mûri, vieilli, pris conscience. Et doucement, au long de l'histoire, il va changer, évoluer, grandir. Le garçon bougon flemmard et ado est mort. Un garçon plus réfléchi est en train de naître. Il remet en cause.. Sa vision de son frère, celle des zombies, qui, après tout, étaient des êtres humains avec une famille avant de devenir des monstres...

Et puis il y a La Fille Perdue, qui vivrait au coeur de la Putréfaction et dont personne ne sait vraiment rien. A moins que...
Et puis et puis et puis... Et puis un simple incident va déclencher toute l'histoire de Benny. Un simple incident... va l'emmener droit dans la Putréfaction... droit vers la mort...

Mais au pays des zombies, qui sont les plus dangereux?

Un scénario riche et très cohérent, des personnages travaillés, crédibles et évoluant (malgré la présence des stéréotypés gentils et méchants), de petites surprises se dévoilant au fur et à mesure, une histoire qui change des classiques survivants aux zombies... Avec une fin réussie. Seul petit bémol : on aimerait en savoir plus sur la "première nuit".
Une ambiance tendue, pressante, insécurisante sans être pesante, grâce à une plume fort bien maniée.
Et si vous prenez le temps d'y réfléchir... une profonde réflexion sur la vie.

NOTE : mention spéciale à Apache, cheval de son état mais véritable héros, et je suis sûre, beaucoup trop peu mentionné dans les chroniques !!