Balefire, Tome 3 : Plume de Pierre.

Auteur : Cate Tiernan
Editeur : Collection MSK
Parution : Janvier 2014
Pages : 250

RESUME :

Clio et Thais sont des sorcières. Si Clio l'a toujours su et a été élevée dans la sorcellerie, Thais, elle, n'a découvert l'étendue de ses pouvoirs que récemment, après la mort de son père. Alors qu'elle tente de maîtriser ce nouveau don, elle se retrouve au cœur du rite des Treize, dont la puissance pourrait bien changer sa vie et celle de sa sœur à jamais. À la clé de ce rite millénaire ? L'immortalité. Alors que Thais rejette en bloc cette éventualité et se méfie des sorciers qui composent l'assemblée, Clio s'intéresse de plus en plus à la magie noire. La légende qui raconte que les jumeaux sont divisés entre ombre et lumière se vérifiera-t-elle ? Le lien qui unit les deux sœurs résistera-t-il à cette divergence ? Et, surtout, les pouvoirs balbutiants de Thais sont-ils à la hauteur d'un tel rite ?
Entre secrets, rêves de grandeur et double jeu, les jumelles sont-elles de taille à faire face à une assemblée de sorciers qui cherche à les manipuler ?

CHRONIQUE :
(01 Mai 2015)

Le troisième tome de la saga Balefire poursuit son petit bonhomme de chemin sur le même principe que le reste : une plume agréable et fluide, qui se lit vite et bien. Des personnages nombreux mais attachants, sur lesquels on prend le temps de s'attarder et deux sœurs qui apprennent à se connaître...

En somme c'est toujours aussi agréable et reposant de se plonger dans l'histoire de Clio et Thaïs...

On retrouve les deux sœurs, toujours chez leur grand-mère, peu de temps après l'incendie de la maison. Ce tome va se pencher sur le Rite, dont l'échéance arrive à grands pas. Chacun va réfléchir aux bénéfices qu'il pourrait en retirer. Ce petit point m'a d'ailleurs gênée : le but est de reproduire un rite qui avait déjà tourné à la catastrophe 250 ans plus tôt. Il y avait tout de même eu un mort et personne ne s'inquiète trop de savoir si le faire de nouveau ne sera pas tout aussi dangereux... Surtout avec un maître de cérémonie comme Daedalus. J'ai trouvé les Treize bien naïfs et même les jumelles, surtout Clio, m'ont semblé un peu trop sûres d'elles.
Clio s'intéresse même de très près au rite, tellement près qu'elle se sentira attirée par le côté sombre que revêt parfois la magie... Même si son but est de protéger les siens, les moyens peuvent parfois être dangereux...

"Ces sortilèges-là sont les plus tabous qui soient. Et s'ils tombent entre de mauvaises mains, ils peuvent causer des dégâts insensés.
J'avais une excuse. Je ne le faisais pas dans un but maléfique. Je voulais simplement nous protéger, ma famille et moi."

En dehors du rite et de l'école, Thaïs et Clio vont aussi se pencher sur la question de savoir qui peut bien vouloir les tuer... Car à force d'essayer, l'individu va finir par arriver à ses fins !

L'histoire progresse bien, même si, comme pour les précédents opus, il ne s'agit pas d'une série où l'action prédomine. Mais la magie est vraiment présente et bien détaillée, les personnages sont tous bien travaillés avec un long passif (et pour cause !) qui leur a façonné des caractères bien différents et marqués.

D'ailleurs, l'auteur laisse de la place à chacun des treize protagonistes, avec, évidemment, une grosse prédominance pour les deux sœurs (qui sont aussi les deux seules à s'exprimer à la première personne). Et, grâce à cette narration particulière, elle s'amuse à distiller de vrais et faux indices... Qui nous font poser mille questions. Difficile de dire qui est la personne qui ne veut mortellement aux deux sœurs. Et que cherche chacun dans ce fameux rite ?

Encore une fois, cette lecture m'a vraiment plu, reposante et magique, j'ai hâte de lire le quatrième et dernier tome afin de savoir ce que vont devenir chacun des treize...

"Que choisir ? Affronter la souillure de ténèbres mais garder mon libre-arbitre, ou rester du bon côté, mais risquer d'être manipulée par quelqu'un d'autre ?"