Balefire, Tome 4 : Collier d'eau.

Auteur : Cate Tiernan
Editeur : MSK
Parution : Mars 2014
pages : 264

RESUME :

Balefire tome 4Après l'échec du rite des Treize, Thais et Clio voient leur vie changer. Petra, leur grand-mère et unique famille, décline peu à peu. Les pouvoirs encore balbutiants de Thais sèment la panique dans son entourage, allant jusqu'à mettre en danger la vie de son petit ami. Quant à Clio, elle est terrifiée par la vision qu'elle a eue lors de la célébration du rite. Persuadée qu'elle va bientôt mourir, elle s'adonne de plus en plus à la magie noire dans l'espoir de conjurer le sort et d'accéder à l'immortalité. Sans le savoir, c'est également ce que fait Thais, qui a juré de venger la mort de son père.
Égarées dans un univers aux issues imprévisibles, et sans l'aide de leur grand-mère, les jumelles sont prêtes à tout pour atteindre leur but, au risque de perdre ce qu'elles ont de plus important : leur lien fraternel, et leur âme.

CHRONIQUE :
(30 Mai 2015)

Un avis mitigé, une lecture en demi-teinte, ce dernier tome de Balefire ne m'aura pas apporté le dénouement escompté.

Nous retrouvons Clio et Thaïs après le rite. Chacun va peu à peu découvrir les changements survenus lors de ce dernier. Daedalus et Petra se trouveront très affaiblis suite au cercle et Sophie et Manon se sont fâchées pour de bon... Quant à Clio et Thaïs le rite échoué leur apportera chacune une vision. Une vision différente mais qui amèneront les deux sœurs à flirter avec la magie noire, l'une à l'insu de l'autre...
Alors que l'une à soif de vengeance, l'autre rêve à l'immortalité.
Mais les treize apprendront que Melita n'est peut-être pas si disparue qu'ils le pensaient...

"La pièce dans laquelle Carmella me fit entrer n'était pas seulement obscure - c'était bien pire que cela. Les murs semblaient étouffer le moindre atome de clarté. Le soleil au-dehors, la chaleur du jour : tout cela n'était plus qu'un lointain souvenir."

Dans l'ensemble, ce tome m'a relativement déçue. Les décisions des personnages sont de moins en moins crédibles et les conséquences prévisibles. Malgré le côté sympathique de certains personnages, ils manquent toujours autant de bon sens (voire de plus en plus).
Clio, qui avait foncé tête baissée dans le rite afin de devenir immortelle semble choquée des conséquences du rite... mouais... J'ai envie de dire, il fallait réfléchir avant quoi...
Ce manque de crédibilité dans les actions et de bon sens des protagonistes aura vraiment été le talon d'Achille de cette série, qui autrement, présente une plume somptueuse et un univers de magie bien travaillé.

En revanche la fin... En fait j'ai envie de dire quelle fin ? Car l'auteur ne nous offre pas de réel dénouement... Une sorte de fin sans fin si l'on puit dire... Puisqu'on ne sait absolument pas ce qu'il advient des différents protagonistes. J'avoue que je m'attendais a une jolie fin travaillée et précise pour les deux sœurs, mais l'auteure m'aura laissée dans un flou pas du tout artistique... Dommage pour cette série au demeurant fort sympathique.

"Je respirai profondément, inhalant ce fluide qui gagnait la moindre des cellules de mon corps. C'était... Indescriptible. Une sensation extatique de joie, d'omnipotence. J'avais l'impression de pouvoir déplacer des voitures d'un simple geste de l'index, ou soigner le cancer par l'imposition des mains. Par la seule force de la pensée, je pouvais renverser des ponts."