Body Finder

Auteur : Kimberly Derting
Editeur : Pocket Jeunesse
Parution : Août 2013
Pages : 285

RESUME :

Depuis toute petite, Violet Ambrose, 16 ans, a un don étrange : elle parvient à repérer les cadavres d'oiseaux abandonnés par son chat.
Mais ce secret prend une toute autre ampleur lorsqu'un tueur en série sème la terreur dans la ville. Chaque jour, les esprits des jeunes filles qu'il a enlevées viennent hanter Violet : elle entend les échos que les victimes laissent derrières elles.
De plus en plus troublée, Violet mène son enquête et se rapproche du tueur... jusqu'à devenir sa proie.

CHRONIQUE :

Ma note : 3.5/ 5

Bon voilà un livre de chez Pocket Jeunesse vraiment à sa place : oui ce livre est vraiment jeunesse. Il me rappelle un peu le fameux "Et tombent les filles" de James Patterson, version pré-ado. C'est assez amusant.

Violet Ambrose a un don depuis sa plus tendre enfance : celui de détecter les cadavres. Ceux-ci lui envoient des signaux , qu'ils soient visuels, olfactifs ,sonores... elle se sent irrésistiblement attirée par ces pistes. La majeure partie de l'enfance de Violet consistera du coup à enterrer des cadavres d'animaux morts dans les bois... Leur rendre une sépulture semble apaiser ces âmes et leurs signaux.

Le deuxième point important de la vie de Violet est Jay, son ami d'enfance, qui sait tout d'elle, même son don.

Et puis vers l'âge de 16 ans , la vie de Violet va basculer : voilà qu'elle va découvrir le cadavre d'une jeune lycéenne. Puis les cadavres s'enchaînent et Violet les sent... elle sait que son don est imparable pour retrouver le tueur et, une fois sa frayeur vaincue, elle emmènera Jay courir après les échos laissés par les victimes, flairer les empreintes que traînent les potentiels tueurs...

Ce livre est tout à fait adapté à son public, il est bien écrit et se lit facilement et vite, car malgré tout, il est assez addictif..
Comme je vous le disais on retrouve un petit côté James Patterson avec les chapitres côté Violet et ceux côté tueur. Ces petites immersions dans la tête des psychopathes sont toujours captivantes.

Je dois noter qu'à côté de cette histoire se déroulera la naissance d'une jolie romance, qui, sans prendre trop de place, apporte un peu de douceur au récit. La romance est bien construite, présente quand il le faut, jamais mièvre, mais toujours attendrissante et touchante. Moi qui ne suis pas fan du genre love, j'ai trouvé le tout absolument bien dosé.

J'invite donc tout lecteur jeunesse (ou non d'ailleurs) à se plonger dans Body Finder.