Elvira Time, Episode 1.

Auteur : Mathieu Guibé
Editeur : Editions du Chat Noir, collection Féline
Parution : Septembre 2013 pour l'épisode 1.

RESUME :

L'existence des vampires n'est plus un secret pour personne. Alors que le tout Hollywood les décrit comme les amants du siècle, notre bon vieux gouvernement des Etats-Unis a tranché. Chaque rejeton aux dents longues se verra proposer un choix : se référencer auprès des autorités et survivre comme un animal en cage ou rester libre et se faire traquer par des chasseurs de primes rémunérés par l'état. Perso, je préfère la deuxième solution. C'est beaucoup plus lucratif pour mes finances depuis que j'ai hérité de l'entreprise familiale. Le problème, c'est qu'à 17 ans, je suis encore enchaînée au lycée et je dois concilier cours de math et exécutions sommaires. D'aucuns diront que j'ai la fâcheuse tendance à ramener plus de boulot au bahut que je ne rapporte de devoirs à la maison. C'est pas faux.

Alors voyez-vous, quand on doit gérer tous ces vampires attirés par le miasme hormonal émanant de mon école et qu'en plus, on s'appelle Elvira, la vie n'est pas simple.

Une ado qui se plaint de son calvaire quotidien ? Rien de neuf à l'horizon, me direz-vous. Mais croyez-moi, je sais garder les pieds sur terre. Ma vie aurait pu être bien pire : j'aurais pu être un de ces monstres et me retrouver du mauvais côté de mon pieu.

CHRONIQUE :

Ma note 5/5, attention gros coup de coeur pour cet épisode aux grosses crises de fou rire garanties.

Une couverture rappelant les comics, qui ne me parle pas plus que ça, mais qui me fait sourire quand on connaît l'amour invétéré que leur prête l'auteur (je me comprends ... ). Ceci étant, il est des plus amusant de reconnaître nos héros.

Pour ceux qui connaissent l'auteur, vous avez certainement (forcément devrais-je dire !) apprécié son dernier roman vampirique en date, Even Dead Things Feel Your Love. Le style gothique et poétique à souhait marquait la qualité d'écriture de Mathieu Guibé. Mais là où il continue à nous surprendre, c'est lorsque vous lisez les premières pages d'Elvira Time. Poésie et gothisme laissent place au dynamisme, à la fraîcheur et à l'humour. Y-a-t-il seulement un style d'écriture que le chouchou de "Rêves et Cris" ne maîtrise pas?

Avec Elvira, ne vous attendez pas à retomber dans l'âme torturée de Josiah. Elvira est dynamique, poignante, mordante... enfin plutôt piquante car elle apprécie peu les êtres un peu trop mordants pour le coup....
Mais je pense que le mieux est de laisser Elvira se présenter elle-même :

Mes parents m'avaient bien affublée de ce patronyme ridicule et quand je dis mes parents, je parle de mon père, chasseur de vampires de son état – enfin ex-chasseur – autant vous dire que si l'humour est génétique, je sais de qui je tiens mon sens pourri de la répartie. Je m'appelle donc Elvira, Elvira Time. Mon géniteur de père ayant cessé toute activité professionnelle suite à son décès, j'ai repris le flambeau de l'entreprise familiale au grand dam de ma mère.

Bon, voilà Elvira, dont le caractère bien trempé et le sens de la répartie m'ont complètement fait craquer. Dès son apparition!

Mais comme cette jeune demoiselle vous l'explique dans le synopsis, sa vie n'est pas vraiment de tout repos, et c'est donc au sein même du lycée que la Miss va devoir s'occuper d'un cas.... et du coup se retrouver affublée d'un boulet du nom de Belinda. Mais ce boulet exaspérant aux yeux d'Elvira trouve rapidement grâce aux nôtres... Belinda, un autre personnage extrêmement bien trouvé, qui forme un duo explosif avec la miss au patronyme identique avec l'héroïne de la célèbre série ... Z.
N'oublions pas notre geek Ludwig, qui malgré son jeune âge a un sens aigu des affaires... Et Jericho, le seul véritable ami d'Elvira. Il faut la comprendre le garçon est attachant.

Quant à l'intrigue, je suppose que vous avez compris qu'avec son sacré caractère, Elvira ne va pas hésiter à aller au devant des ennuis. Après tout c'est une chasseuse de vampires !!!! De plus cet épisode a son lot de surprises, et la fin, loin d'être fade, nous réserve un beau rebondissement !!! Mais je refuse de vous en dire plus, préférant vous laisser découvrir.

Bref, de l'action, de l'humour, des personnages attachants et une histoire qui tient la route!!! Que demander de plus?? Mais que la suite arrive viiiiite pardi !!!