Enclave, Tome 3.

Auteur : Ann Aguirre
Editeur : Hachette, collection Black Moon
Parution : Janvier 2014
Pages : 384

RESUME :

"Salvation est assiégée.
Avec Del, Bandit et Tegan, j'ai réussi à m'échapper.
Tous les espoirs de la ville reposent sur nous.
Et nous, tout ce qu'on espère, c'est pouvoir compter sur la cité qui nous a accueillis.

Maintenant, il faut persuader les habitants de cette ville et des autres alentour de s'allier à nous.
Déclarer la guerre à la Horde pour en finir une fois pour toutes.

Tant qu'il restera des survivants, l'espoir est possible.
Je suis l'une d'entre eux. Une survivante."

CHRONIQUE :

ATTENTION SPOILER SUR LES TOMES PRECEDENTS.

Voici donc le dernier tome de cette trilogie. Eh bien je dois dire qu'il m'a complètement envoûté ! La trilogie en elle-même n'est pas un coup de coeur mais ce troisième tome, indéniablement.

J'ai tout aimé, du début à la fin. L'auteure continue à faire évoluer ses personnages avec réalisme (même Del, c'est dire...), elle ne nous laisse pas une minute pour reprendre notre souffle et amène son histoire vers un dénouement auquel j'ai totalement adhéré.
Il n'est pas toujours facile de terminer une saga, ayant toujours envie que l'auteur prenne une direction qui nous plaise. Eh bien ici c'est chose faite pour moi. Contrairement au reste de la trilogie, la fin est inédite, complètement originale et très bien pensée.

Lorsque nous entamons ce troisième tome, Trèfle espère trouver du secours pour Salvation. La jeune fille a appris, grâce à ses nouveaux parents et à Del, que la vie ne se résume pas seulement à ses poignards et aux combats, mais qu'il existe aussi des jours emplis d'amour et de joie. Trèfle évolue énormément sur ses sentiments au cours des tomes, de fait, elle apprend à en avoir, tout simplement. Et comme je l'ai déjà mentionné dans les chroniques précédentes, c'est un point que l'auteure gère avec brio.

La ville la plus proche, Soldier's Pond, se trouve à environ deux jours de marche. Grâce aux cartes de Veinard, elle sait qu'elle pourra se repérer et retrouver son chemin jusqu'à un secours potentiel. Ce n'est évidemment pas sans danger que notre quatuor atteindra les portes de la ville. Ils découvriront que Soldier's Pond vit totalement différemment de Salvation, avec à sa tête un colonel, et une armée. Encore une fois, les similitudes avec The Walking Dead m'ont paru évidentes. Heureusement, elles s'arrêteront ici.

Du côté des personnages, certains d'entre eux vont prendre beaucoup d'envergure, tels Tully, Spence, Morrow ou Gavin... Chacun d'entre eux a été travaillé avec beaucoup de précision pour nous offrir une personnalité complète et travaillée. Ce qui rend les épreuves qu'ils traversent d'autant plus difficiles à nos yeux de lecteur.
Quant à Trèfle, elle est beaucoup moins pénible dans ce tome-ci. Toujours attendrissante, je l'ai trouvée beaucoup moins sûre d'elle, même si elle mène son combat avec force et détermination. Derrière la façade de béton, on aperçoit une jeune fille fragile, qui porte un trop lourd fardeau sur ses épaules, et qui manque de crouler, se relevant grâce à l'appui de Del et de sa famille.

Il apparaîtra vite que pour espérer vaincre, du moins simplement survivre, il faudra convaincre les villes alentour de s'allier. Déclarer la guerre. L'espoir est la seule chose qui mène Trèfle dans sa quête. Je ne parlerai pas des événements, vous laissant l'occasion de découvrir cette succession d'actions, de rebondissements et de surprises de taille ! Ce troisième tome m'a bluffée, tout simplement. Je n'aurais jamais imaginé une telle évolution dans l'histoire.

"_Vous devriez me tuer, dit Danburry. Au cas où.
_ Non, rétorquai-je. Finissons de nettoyer la ville, puis j'irai rendre visite au Dr Wilson pour lui demander s'il y a un risque.
_ Promettez-moi de m'achever si je deviens comme eux, implora-t-il.
_ Je m'en chargerai, dis-je. Ne t'inquiète pas.
Je venais de promettre à ce garçon de mettre fin à ses jours. Le monde était vraiment devenu fou."

Et cette fin... Oh quelle fin ! Elle est comme je les aime et évite les mélodrames à la mode en ce moment.

Je ne vais donc m'attarder davantage sur cette chronique puisque si vous lisez ceci, c'est que vous connaissez les tomes précédents, et donc la plume de l'auteur, les personnages, l'ambiance...
Je me contenterai donc de dire que pour moi, ce tome fut superbe. Parfait. Qu'il s'agisse des personnages, de la tournure des événements ou de la conclusion finale.

PS : en fin d'ouvrage se trouve une nouvelle inédite sur les origines de l'enclave. Personnellement j'avouerai qu'elle ne me semble pas apporter grand chose à l'histoire.

Trailer tome 3 :