Fedeylins, Tome 1 : Les Rives du Monde.

Auteur : Nadia Coste
Editeur : Gründ Romans
Parution : Mars 2011
Pages : 432

RESUME :

Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend.
Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter.

CHRONIQUE :
(14 Juillet 2015)

"Et Taranys créa les Fedeylins. Il leur offrit la connaissance pour bâtir et récolter. Puis Savironah se pencha sur ce nouveau peuple et lui donna la sagesse. Grâce à elle, les Fedeylins purent créer et transmettre.
Alors le couple divin se retira et la vie suivit son chemin.
[Extrait du Heilyk]"

Le tome 1 de Fedeylins est le premier livre de Nadia Coste que je lis. J'ai été radicalement captivée par la profondeur de son imagination et la poésie de son monde et de son écriture...

Fedeylins, c'est l'histoire d'un monde à part, de petits êtres ailés vivant au bord d'une mare. Leur monde s'arrête aux alentours de cette mare mais l'auteur nous crée un univers riche et sublime dans cet espace restreint aux yeux d'humains, mais si grand aux petits yeux de nos humanoïdes ailés hauts comme trois pommes...
Fedeylins c'est surtout l'histoire de Cahyl, que nous suivons pendant les 15 premières années de sa vie. Nous faisons sa connaissance avant son éclosion, au sein de sa bulle, sur le nénuphar de ponte. Nous suivons sa vie de Larveylin puis son passage à l'adolescence en tant que Mudeylin et enfin son passage à l'âge adulte. Fedeylins, c'est l'histoire d'une vie, celle d'un garçon pas comme les autres : en effet, contrairement à ses congénères, Cahyl n'est pas marqué. Et cela doit rester un secret, du moins le plus longtemps possible. Car la découverte de son absence de marque pourrait bien chambouler sa vie à tout jamais...

"La réalité de ma différence me frappa comme une gifle. Chaque fois qu'un espoir de normalité me traversait, les yeux de [XX] remplis d'horreur me revenaient en tête.
Un monstre.
Une aberration.
Une erreur.
Je n'étais que cela.
Je n'aurais jamais dû atteindre la berge. Je n'aurais peut-être même pas dû être fécondé. Ma mère n'aurait jamais dû pondre ma bulle."

Autant en parler tout de suite, le point faible du roman est son manque d'action : nous suivons la vie de Cahyl, les saisons se succèdent et se ressemblent parfois un peu trop. Pas vraiment d'élément perturbateur, seule la fin offre un vrai changement. Je me suis parfois ennuyée et attendais une surprise, un petit quelque chose qui modifierait le cours de l'histoire. Mais non. Nadia Coste voulait vraiment nous conter la jeunesse de Cahyl. Ce qu'elle fait avec brio.

Cahyl est un jeune Fedeylin attachant. Son secret fait de lui un garçon solitaire, son empathie le pousse à éviter d'autant plus les gens... On sent qu'il y a quelque chose d'autre la dessous sans pour autant arriver à mettre la main dessus. Le jeune garçon est très intelligent, courageux et généreux. On ne peut que s'attacher à ce mélange de force et de fragilité. Malgré tout, Cahyl aura un seul mais véritable ami : Glark. Mais la nature de Glark sera source d'un énième secret à cacher...

Les sentiments autres que familiaux et fraternels sont plutôt inconnus des Fedeylins : le mode de reproduction est assez particulier et mâles et femelles ne forment pas de couples. Pourtant, Cahyl devra faire face à d'étranges sentiments en rencontrant la jeune Naï...
Niveau familial, Cahyl est plutôt bien entouré avec sa mère Delyndha, qui cache elle aussi un secret (les secrets sont pléthore dans ce livre) et ses sœurs Andara et Melyna. L'entourage familial lui permet de résister à la solitude. Puis d'autres personnages entreront dans son cercle, pour le meilleur et pour le pire.

Ce qui est tout de même fascinant dans cette histoire, c'est que malgré le manque d'action, j'étais la plupart du temps captivée par ma lecture. Car j'étais plongée dans l'univers des Fedeylins, je marchais à leurs côtés, je voyais les différentes castes évoluer : bâtisseurs, récolteurs, prieurs, créateurs et transmetteurs. J'évoluais à taille réduite à travers les buissons, dans les gabdas (les maisons). J'étais à leurs côtés pour préparer l'hiver, protéger les fontaines, je frémissais lorsque les oiseaux migrateurs arrivaient et risquaient de faire des ravages parmi le petit peuple. J'ai aimé aussi découvrir la présence des "ennemis" des Fedeylins : les Gorderives, qui vivent de l'autre côté de la mare, respectant une paix fragile entre les deux peuples.
Et, comme Cahyl, je me posais mille et une questions sur la nature véritable des Pères, les cinq protecteurs du peuple, des sortes de demi-dieux aux yeux des êtres ailés.
La plume merveilleuse et très visuelle de l'auteur nous permet une immersion totale dans son univers sublime et doux.
Elle a créé des termes propres à son univers, ainsi, même le temps s'écoule de manière différente, loin des heures et des secondes. Même les prénoms des personnages sont originaux et ajoutent un peu de magie dans cet univers fantasy pas comme les autres.

"Chacun a sa place dans ce Monde. Ne pas l'accepter exposerait ce village au chaos."

Chaque début de chapitre nous offre un extrait des livres de la bibliothèque des Fedeylins : ils nous permettent de mieux appréhender l'histoire ainsi que les us et coutumes du peuple. Cette histoire est vraiment foisonnante de détails, la rendant crédible et passionnante. On sent que l'auteur a travaillé chaque détail, chaque personnage. Tout le monde a un passé, une personnalité. Je suis impressionnée par la création de ce monde, sa richesse et son originalité.

Alors même si Fedeylins n'est pas une saga qui noue avec l'action, je la continuerai avec plaisir juste pour retrouver Cahyl, Glark et les autres dans leur monde magique, dans la forêt ou au bord de la mare....

Fedeylins c'est un concentré de tendresse et d'enchantement, un moment de poésie, une évasion dans le monde des rêves et de la beauté. Fedeylins, c'est une balade inoubliable aux côtés d'un petit être ailé pas comme les autres...
Fedeylins ne se dévore pas, il se savoure mot à mot du début à la fin.
Mon seul souhait serait un peu plus de rebondissements dans la suite, et sur ce point, je garde bon espoir.

Trailer :

Interview #1 :

Interview #2 :

Lire un extrait :