Hunger Games; Tome 3 : La révolte.

Auteur : Suzanne Collins
Editeur : Pocket Jeunesse PKJ
Parution : Mai 2011
Pages : 432

RESUME :

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu'elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair : Katniss n'est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.

CHRONIQUE :
(07 Août 2015)

C'est avec beaucoup d'impatience mais aussi de crainte que je me suis plongée dans ce tome de révélation. Crainte, car après tant de passion pour les deux premiers tomes, j'avais peur de voir la trilogie s'achever sur une note qui ne me correspondait pas.

Ce troisième tome de Hunger Games est centré sur la révolution des districts et le rôle de Katniss en tant qu'emblème, que Geai Moqueur. Mais Katniss revient réellement perturbée de son deuxième passage dans l'arène et le retour à la réalité est difficile.

On retrouve donc ici une Katniss brisée, perdue, prête à tout abandonner, et ne souhaitant que disparaître. Mais aussi de sauver Peeta... Et cela, elle ne peut se le sortir de la tête.
C'est ainsi qu'elle finira par accepter d'être le geai moqueur, le visage de la révolution, mais se faire manipuler n'a jamais été le fort de la jeune femme...

"Une pression de plus à prendre en considération. Une faction de plus qui a décidé de se servir de moi comme d'un pion, même si la partie ne se déroule jamais tout à fait comme prévue."

Entre combats réels et médiatiques, le Capitole et les Districts vont se livrer une guerre sans merci.

On retrouve encore ici le tiraillement de Katniss entre Gale et Peeta. J'avoue que cela m'a un peu gênée, car au bout de trois tomes, il était temps de faire un choix. Je n'ai pas été déçue par celui-ci car les deux garçons avaient mon approbation. Chacun est différent mais plaisant à sa manière, ce qui fait que je n'étais pas difficile sur le choix de Katniss (et des garçons).
L'action est encore omniprésente et j'ai dévoré ce tome comme les autres. La plume est toujours aussi fluide et efficace, le suspense au rendez-vous, les retournements de situation nombreux. Malgré tout, il a manqué ce petit plus pour en faire un coup de cœur comme les deux autres.

Comme d'habitude, l'auteur est loin d'être tendre avec ses personnages, et après deux tomes passés en leur compagnie, nous sommes assez attachés à eux pour avoir le petit cœur qui frémit.

Pour autant, force est d'avouer que les réactions des différents protagonistes m'ont souvent énervée ici. Notamment Katniss, qui change beaucoup trop par rapport à l'héroïne des deux premiers tomes. Cela fait un gouffre trop grand entre la jeune femme sûre d'elle, au cœur d'or mais implacable de l'arène et la petite chose fragile et instable de ce tome final...

Ce dénouement, malgré le fait qu'il soit excellent, reste tout de même pour moi le moins bon des trois livres. Le début est assez long et s'arrête énormément sur les réflexions et pensées de Katniss. Certes, cela nous permet d'en apprendre un peu plus sur le district 13 ainsi que sur les motivations réelles de chacun et une révolution ne se prépare pas en deux minutes, mais j'étais heureuse quand Katniss a commencé à agir plus et penser moins. Dans les deux autres tomes, les pensées de Katniss nous sont dévoilées avec détail aussi, mais toujours au cœur de l'action. Alors qu'ici, Suzanne Collins laisse le temps à son héroïne de se reconstruire petit à petit, du mieux qu'elle peut. Je comprends par ailleurs que Katniss revienne brisée après les deuxièmes jeux et la manipulation dont elle a été victime, mais par rapport à son personnage de base, elle disjoncte un peu trop pour le côté réaliste.

La fin, fort plaisante, est sincèrement agréable, même si encore une fois, je n'ai pas compris tous les choix des personnages.

Quoiqu'il en soit, Hunger Games reste une trilogie d'exception, un chef d'œuvre de la dystopie à ne pas manquer. La Katniss des deux premiers tomes fait partie de mes héroïnes préférées, et l'univers ainsi que l'histoire inventés par Suzanne Collins sont captivants. Une trilogie coup de cœur, de celles qui vous marque pour toujours.
C'est tout de même avec beaucoup de mélancolie que j'ai refermé ce livre et quitté tous ces personnages hauts en couleur et passionnants.

"Je fais un cauchemar terrible, dans lequel je suis allongée au fond d'une tombe où tous les morts que je connais de nom viennent me jeter une pelletée de cendres. C'est un rêve assez long, vu la liste des participants, et plus ils me recouvrent, plus j'ai du mal à respirer. J'essaie de crier, de les supplier d'arrêter, mais j'ai de la cendre plein la bouche et le nez et je n'arrive pas à proférer un seul son. Et les coups de pelle continuent..."

Lire un extrait :

Trailer du film, T3 :