I.R.L

Auteur : Agnès Marot
Editeur : Gulf Stream, collection Electrogène
Parution : Avril 2016
Pages : 456

RESUME :

Je lève la main jusqu'à mon visage, laisse échapper un cri. À chacun de mes doigts, à chacune de mes phalanges, un filin brille sous le soleil timide qui pénètre dans la pièce. Je traverse la paroi aussi facilement qu'on soulève un rideau, les mains déjà tendues en avant. Au moment où mes doigts se posent sur le pavé tactile où brillent des boutons multicolores, je suspends mon geste, pétrifiée par l'angoisse.

Je m'appelle Chloé Blanche et j'ai grandi à Life City. Comme tous ses habitants, j'ignorais que nous étions filmés en permanence. J'ignorais que nous étions un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. J'ignorais que nous étions les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. J'ignorais surtout à quel point nous étions manipulés. Puis j'ai rencontré Hilmi, le nouveau à la peau caramel. Le garçon qui faisait battre mon cœur, mais que ceux qui tirent les ficelles ne me destinaient pas. C'est ainsi que j'ai découvert ce que nous étions, à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo.

CHRONIQUE :
(09 Avril 2016)

"Aucun écran ne vous protégera de votre propre histoire."

I.R.L est le nouveau roman d'Agnès Marot, paru dans la récente collection électrogène de Gulf Stream (collection aux couleurs flashy, ne publiant que des one shot).

J'étais ravie de retrouver la plume si poétique et l'esprit créatif de cet auteur. Agnès Marot sait toujours vous emmener dans des endroits connus d'elle seule. Elle vous invite dans ses univers, toujours empreint d'amour, de beauté et d'espoir, vous fait parcourir des chemins inédits et vivre des aventures pleines d'émotions.

I.R.L ne fait pas exception. Le concept génialissime est inspiré de films tels que "The Truman Show", des télé-réalités et de jeux tels que "Second Life" ou les "Sims". Ces inspirations sont réelles et assumées, et Agnès Marot a poussé une réflexion très intéressante : jusqu'où notre soif de vivre une vie différente de la nôtre peut-elle nous mener ? Loin visiblement, et je gage que si nous avions les moyens technologiques de créer l'univers d'I.R.L, son livre de fiction pourrait devenir une réalité.

Ce livre est un mélange entre une dystopie, une belle romance, une quête d'identité et de liberté et une bonne dose de culture geek ! Le tout donne un ensemble magnifique, riche, addictif et surprenant. Certes le côté romance est bien présent, mais rien qui n'a jamais gêné ma lecture, tant l'enjeu de cette intrigue est plus profond, plus subtil et soulève un nombre incroyable de questions et de réflexions.

Chloé vous emmènera dans son monde, où les caméras sont omniprésentes, à l'insu des habitants de Life City. Mais la jeune fille finira par apprendre qu'elle n'est qu'un pantin manipulé, que même le choix de l'amour de sa vie ne lui appartient pas. Et cela, elle ne pourra l'accepter. Du coup, Chloé va se rebeller. Et crier au monde entier qu'elle veut vivre libre, tout simplement.

"Je m'appelle Chloé Blanche. Je sais ce que vous vous dites : vous connaissez déjà tout de moi. Que pourrais-je vous apprendre puisque vous suivez déjà tout de mes faits et gestes depuis ma naissance, bien à l'abri derrière vos écrans ?
Vous vous trompez."

La construction du récit est originale et amène beaucoup de dynamisme et de suspense à l'histoire. Nous alternons entre des chapitres se passant en 2088, et d'autres en 2089 où Chloé s'adresse à l'ensemble de la population. J'adore cette façon de casser la chronologie afin de mieux manipuler nos émotions et mieux nous captiver. Sur moi, cela marche à la perfection !

Entre télé-réalité et réalité virtuelle, ce livre, en sus de nous faire passer un moment dinguissime, porte sincèrement à réfléchir sur des sujets plus que jamais d'actualité... Le concept de réalité virtuelle déjà... J'ai toujours trouvé ces deux termes quelque peu antinomiques et pourtant tellement de notre époque... Mais comment peut-on estimer le virtuel comme réel...

"_ Life City n'est pas la ville que tu penses connaître, commence-t-il. C'est une société qui a été imaginée pour permettre aux gens de la vie réelle, les gens comme moi, de se divertir."

Un autre sujet est abordé, qui pousse aussi à réflexion, mais en parler serait malheureusement spoiler un aspect magnifique de cette histoire.

Car oui, je ne l'ai pas dit, mais vers 100 pages, l'auteur nous balance une révélation sous forme de bombe atomique. Jusque-là, les informations données me faisaient me poser beaucoup de questions : comment Agnès allait-elle bien pouvoir expliquer toutes ces informations ? Tous ces faits ? Eh bien je dois dire que la surprise a été de taille, je suis vraiment restée sur le c** ! Je ne m'y attendais pas, mais alors pas du tout. Et honnêtement, je n'aurais pas pu rêver mieux. Cette explication a donné une dimension nouvelle et originale à ce roman, un concept qui porte tout le livre. Je n'ai pas de mots assez forts pour dire à quel point j'ai apprécié la tournure que prend le livre, ainsi que les questions que l'auteur soulève. Magistral !

Pour moi, cela a été beaucoup de découvertes, n'étant pas geek pour deux sous (oui, pour moi, IRL restaient des initiales obscures, même si facilement devinables). Me plonger dans cet univers fut un vrai régal, car une fois encore, l'auteur a l'art et la manière de créer des univers qui lui sont propres...

J'aurais aimé, peut-être, passer un peu plus de temps IRL, afin de prendre le temps de découvrir Whisper, Cindy et Farah plus en profondeur. Ainsi que leur ville et son fonctionnement. Étant un one shot, l'auteur ne peut s'attarder trop longtemps sur chacune des parties de son histoire, mais j'aurais aimé passer plus de temps à voir se développer les liens entre Chloé et ses nouveaux amis, mieux appréhender le monde en dehors de Life City. Ceci étant, cela est un souhait personnel et ne gâche en rien la qualité de cette lecture.

Chloé est un personnage attachant et en constante évolution. En effet, elle apprend de manière assez brutale que toute sa vie n'est que mensonge et son intimité un doux rêve... Les grands bouleversements de son quotidien expliquent qu'elle va évoluer fortement, et elle devient une jeune femme de plus en plus forte et altruiste. Chloé est ... unique, tout simplement, son histoire est touchante et je n'ai pu que m'attacher à ce superbe personnage, hors des sentiers battus.

"Chloé la ratée, le vilain petit canard. Celle que vous plaigniez, que vous regardiez avec votre fausse compassion en vous disant que, finalement, votre vie n'était pas si mal."

Link, quant à lui, est un personnage très important mais profondément égoïste. Je le comprends par certains côtés, je comprends aussi parfois son point de vue, j'admire sa détermination par amour mais au final, je lui en veux d'ouvrir les yeux trop tard sur la réalité. Dans tous les cas, il vient pimenter le récit de façon prépondérante.

Quant à Cindy et Whisper, bien que pas assez développés à mon goût, ils ont fait partis de mes personnages préférés. Plus qu'Hilmi, eh oui ! C'est pour cela que j'aurais aimé avoir un peu plus de temps pour apprendre à les connaître. Mais somme toute, je n'ai pas eu besoin de ça pour être totalement captivée par ma lecture !

En résumé, une histoire magnifique dans un monde original et bouleversant. Bouleversant nos émotions, mais aussi tous les codes. Une petite pépite à lire d'urgence. Agnès Marot est sans conteste une auteur à suivre et à ne plus lâcher !

"Ses vers préférés me sont revenus en mémoire. Ils ont franchi mes lèvres naturellement, presque sans que je m'en aperçoive.

Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté"

Trailer :