La Fille des deux Mondes, Tome 2 : Deux pieds sous terre.

Auteur : C.C. Hunter
Editeur : Michel Lafon
Parution : Avril 2019
Pages : 267


RESUME :

  

  

  

  

  

  

 

Je m'appelle Riley Smith, j'ai dix-sept ans, et je vais mourir.

Un comble pour une adolescente qui communique avec les morts. D'autant plus qu'elle les aide à accomplir leurs dernières volontés pour accéder à l'au-delà.
Mais la jeune fille n'aurait jamais imaginé devoir aider le fantôme d'un criminel... Alors qu'elle plonge dans les bas-fonds de la ville, les morts comme les vivants se font de plus en plus dangereux. Seul Hayden, son confident, le mystérieux esprit coincé entre la vie et la mort, peut venir à son secours... s'il la pardonne d'avoir découvert son secret.

CHRONIQUE :


(31 Mai 2019)
 
Après une lecture assez surprenante du premier tome : un livre qui ne m’a absolument pas emmenée là où je m’attendais mais qui a tout de même su me capturer dans ses filets, je voulais absolument découvrir la suite.

Une fois n’est pas coutume, j’ai donc quasiment enchainé le tome 1 et le tome 2.

Ces romans sont plaisants à lire car typiquement le genre de livres sans prise de tête : une écriture très fluide, pas de longueurs, des personnages attachants, bref tout ce qu’il faut pour vous faire passer un bon moment de lecture en vous vidant la tête.

Et ici, je savais déjà que le côté fantôme n’était pas développé dans le mode « creepy », donc je n’ai plus été décontenancée par ma lecture.

Dans cet opus, nous retrouvons Riley, obligée d’aider le fantôme d’un criminel. Nous avons donc une nouvelle aventure qui se termine (comme pour le précédent concernant Abby) en 1 opus. Ce que j’ai aimé, c’est qu’à la fin du premier tome, l’auteure nous a présenté le personnage du prisonnier, piquant ainsi notre curiosité en donnant quelques indices de la nouvelle enquête de Riley. Elle recommence ici puisqu’à la fin du deuxième tome, Riley rencontre un autre fantôme qui risque de prendre une place fondamentale dans la suite.

A côté de cela, nous suivons l’évolution de la relation Hayden / Riley, ainsi que l’évolution de ce fantôme pas tout à fait comme les autres. Alors oui, comme je l’ai mentionné dans le premier tome, la romance a donc une part essentielle dans cette série. Pour autant, je ne la trouve pas plombante, ce qui est assez rare de ma part, et me suis même surprise à m’y attacher, et espérer le meilleur dénouement possible pour Riley. Une Riley, qui, rappelons-le, n’a rien trouvé de mieux que de s’enticher d’un fantôme. Situation un peu délicate s’il en est ! D’ailleurs, la fin de ce tome, même si elle est moins pire que ce dont j’avais peur, a tout de même un petit côté crève-cœur, ce qui, une fois de plus, donne envie au lecteur de découvrir la suite !

J’aime beaucoup le traitement réalisé par l’auteure sur les personnages. Certes ils sont typiques du genre, mais CC Hunter sait vous amener à aimer les personnages qu’elle a envie que vous aimiez. Par exemple, elle nous présente Jacob, un garçon qui a tout pour plaire et n’a que peu de défauts. Pour autant, elle fait en sorte que ce dernier paraisse fade à côté de Hayden, pourtant beaucoup plus caractériel et tête à claques ! Bref, elle sait comment travailler ses protagonistes pour amener des sentiments et réactions précis chez son lecteur.

La fille des deux mondes est donc une série young adult sans prétention mais extrêmement bien menée. Une plume fluide, des personnages auxquels on ne peut que s’attacher, beaucoup de dynamisme, une petite enquête à chaque tome… tous les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un bon moment de lecture, parfait pour se vider la tête. Et je dois l’avouer, j’ai dévoré ce livre en une seule soirée ! (addictif je vous dis !). Bref, le plus dur à présent sera d’attendre la sortie française du troisième tome…