La Geste des Exilés, tome 1 : Pacte Oscur.

Auteur : Bettina Nordet
Editeur : Editions du Chat Noir, collection Féline
Parution : Avril 2014
Pages : 442

RESUME :

Je suis flic, et à part une petite bizarrerie et un sérieux manque de sex-appeal dont je me passerais bien, ma vie est plutôt sympa. Mais un soir tout vole en éclat. Traquée par des types bizarres, je me retrouve baby-sittée par mon nouveau boss, un type beau à tomber aux instincts meurtriers peu rassurants, qui semble éprouver à mon égard une allergie aussi violente qu'inexplicable. Alors, telle Alice, je plonge dans le terrier du lapin blanc ; sauf que, dans mon cas, la curiosité n'y est pour rien : mon imbuvable garde du corps m'y a poussée. Bien décidée à retrouver ma vie et les miens, je rue dans les brancards, mais les échos d'une prophétie plus vieille que le monde pourraient bien finir par me rattraper et m'en empêcher. Je vais tout faire pour me sortir de ce guêpier, même si, je dois bien l'admettre, il y a quelques compensations : des beaux mecs comme s'il en pleuvait. Et dire que je me plaignais que mon carnet de bal était vide…

Pièce maîtresse d'une lutte de pouvoir immémoriale, entraînée au cœur d'un tourbillon de violence et de sang, Jana découvre peu à peu que tout ce qu'elle croyait savoir n'est qu'un leurre, et que la frontière entre les bons et les méchants n'est peut-être pas aussi tranchée que ce qu'en disent les traditions millénaires.

CHRONIQUE :

Elle. Jana. La trentaine, flic en uniforme, à la vie tranquille et banale. Bien foutue, mais pourtant une vie sentimentale digne du désert de Gobie… Signe particulier : les pédophiles pissent dans leur froc quand ils la voient. Pourquoi, elle ne sait pas mais ça fonctionne.

Lui. Kell. Son nouveau boss, qui débarque avec ses allures de mannequin, grand, gueule d'ange et abdos parfaits. Signe particulier : on ne peut plus exécrable, notamment avec Jana, pour qui il semble avoir une véritable aversion. Aimable comme une porte de prison, avare en paroles, il est à proprement parler insupportable. Et pourtant…

Le destin va se charger de les réunir… enfin le destin… ou autre chose. Vous connaissez tous le populaire adage : « réunis pour le meilleur comme pour le pire ». Bon soyons honnête, ici, ce sera surtout pour le pire….

"Dans un éclair de lucidité, je réalisai que dans un coin de mon cœur j'avais toujours espéré que Kell se « réveillerait », qu'il me verrait enfin telle que j'étais, et non pas comme une poussière sur sa chaussure, que l'on secoue avant de poursuivre son chemin. C'était un rêve de gamine attardée."

Le nouveau et mystérieux boss traîne derrière ses pompes des ennuis que Jana n'a jamais demandés. Sur une échelle de la poisse allant de 1 à 10, La fliquette nous pointerait un joli 12…
Car malheureusement pour elle, son imbuvable Kell va lui sauver la vie dès le début… et la forcer à le suivre dans une aventure emplies de créatures plus spéciales les unes que les autres… Jana se retrouve alors empêtrée dans une série d'évènements qu'elle ne contrôle pas. Ce mec sorti de nulle part à l'air bien décidé à foutre en l'air sa petite routine, qui, somme toute, lui convenait parfaitement. En résumé :

« J'en ai marre. Mais j'en ai marre… »

Un point appréciable, et vous l'aurez compris, est que la jeune femme est comme nous : elle ne sait rien. Du coup on découvre les tenants et les aboutissants au fil de l'eau, en même temps qu'elle, ce qui est très intéressant et sans lourdeur. Ajoutez à cela une plume dynamique, efficace, des chapitres courts qui permettent un rythme punchy, le tout saupoudré d'une bonne dose d'humour, et vous comprendrez pourquoi ce livre est un véritable page-turner.
Car ce n'est pas Kell qui va la saouler de ses paroles, le mufle semble rechigner à parler, le moindre mot lui arrachant la gorge. Son attitude a le don de mettre Jana hors d'elle, qui pourtant garde ses réflexions cinglantes pour elle…

Jana est un personnage très intéressant. C'est une nana normale, flic certes, mais pas super héros pour autant. On sent son tempérament bouillonner dans ses veines, et les réparties assassines qu'elle pourrait faire m'ont fait mourir de rire. Pour autant, elle ne les sort pas à haute voix, ce qui parfois avait tendance à m'énerver (couarde ! je pensais lol). En même temps, elle trouve toujours une raison pour expliquer son silence ou son acceptation, et force est d'avouer que tout est parfaitement logique. Intelligente la fille ! En fait, Jana, malgré la fougue de son caractère, est aussi un personnage très réfléchi. L'acceptation des faits qu'on ne peut contrôler sera un fil conducteur de son évolution. Car oui, elle évolue. Notre Jana de fin de tome n'a plus grand-chose à voir avec la jeune fille dépassée du début. Non, elle devient une battante, son caractère s'affirme, et malgré son côté réfléchi omniprésent, elle va montrer au monde entier que là, elle en a marre. J'aime beaucoup cette évolution, en douceur, et cohérente vis-à-vis de toutes les épreuves qu'elle va traverser.

Les épreuves…. Je préfère ne pas vous parler de l'aventure, car l'auteure vous emmène au-delà de ce que vous pourrez imaginer. Le début du livre laisse songer à un beau roman d'Urban Fantasy. Une première partie toute en action, qui n'offre aucun répit au lecteur et aux protagonistes. En revanche, la deuxième partie vous emmène bien au-delà de la « simple » Urban Fantasy, avec un univers d'une richesse incroyable. Moins d'action pure, et plus de « quête ». Bien que différente sur certains côtés, cette fraction de tome s'imbrique à la perfection au reste. Plus douce en apparence, elle nous révélera pourtant de sombres secrets.

« Mon Dieu… Si je pouvais simplement fermer les yeux et me réveiller dans mon lit pour me rendre compte que tout ça n'est en fait qu'un affreux cauchemar... »

La seule chose que je vous révélerai, c'est que tout est vrai. Sachez-le. Toutes les créatures, tous les personnages que vous pensiez imaginaires, qu'ils soient millénaires ou de notre époque…. Tous, sont là, parmi nous… Et ils veillent, ils veillent sur nous… ou pas. Avec une cosmogonie riche et travaillée, des mythes revisités, l'imagination de cette auteure n'a d'égale que son talent pour l'écriture. Chaque petit détail en apparence anodin, prendra toute son importance au moment voulu…

Traque, mensonges, tueries, incompréhensions, manipulations et créatures imprévisibles seront autant d'obstacles parsemés sur la route de notre flic.
De la France à l'Australie, des entrailles de l'Inferno's Kiss aux enceintes de Vérede-or, Jana nous entraîne dans une aventure haute en couleurs et en rebondissements, où les frontières entre le bien et le mal apparaissent bien plus floues que ne le laisse supposer la croyance populaire. Une fin qui donne envie de connaître la suite de cette trilogie.
Après le « Pacte obscur », vous ne regarderez plus le monde comme avant… Je vous aurez prévenus.

« Putain. De. Merde.
C'est quoi cette chose ? »