La Légion de la Colombe Noire.

Auteur : Kami Garcia
Editeur : Hachette, collection Blackmoon
Parution : Février 2014
Pages : 360

RESUME :

"Je ne croyais pas aux démons.
Jusqu'à aujourd'hui."

La Légion de la colombe noire est une société secrète. Très secrète. Sa raison d'être : lutter contre les forces du mal.

Chacun de ses membres a sa spécialité :
Protection, combat, fabrication d'armes, détection des activités paranormales.

Moi Kennedy Waters, je n'ai aucun talent.
Eliminer des esprits vengeurs, chasser les revenants?
Je ne sais rien faire de tout cela.

Pourtant, mes nouveaux amis, Alara, Priest, et les jumeaux, Lukas et Jared, sont persuadés du contraire.
Ils en sont sûrs : je suis le cinquième membre de la Légion.
Et Andras, le démon qui a tué ma mère et tenté de me supprimer, le pense également.
La preuve : il est à mes trousses.

Alors, je vais les aider. Je n'ai pas le choix.

CHRONIQUE :

Je sais que les avis sur ce livre sont mitigés, mais personnellement j'ai passé un excellent moment avec cette lecture.
Bon, en revanche, autant le dire tout de suite, j'avais l'impression de voir l'adaptation écrite de la série "supernatural". Deux frères (ok ils sont jumeaux) chassant les démons et exorcisant les fantômes, comme leur père avant eux, avec le même type d'ambiance (les fantômes qui "clignotent, les pièges à démon, le sel, l'eau bénite). Bref, niveau originalité et imagination, soyons clairs, on repassera...

Ceci étant, j'ai entamé cette lecture sans aucun a priori puisque je n'ai pas mis le nez dans la saga des nombreuses lunes (16/17/18/19, ouais là aussi, niveau originalité des titres, on repassera, au moins pour la version française). Je n'avais donc aucune attente vis à vis de l'auteure et je n'ai pas été déçue.

"Tu vas entrer dans une vraie maison hantée"

Nous, on entre ici dans un bon roman Young Adult sur la chasse aux démons, qui souffre de l'inévitable triangle amoureux, ainsi que d'une linéarité du scénario (cinq objets à retrouver : un indice, un lieu, on trouve l'objet et l'indice qui mène au second lieu etc). Ceci étant, l'ambiance est bien présente, les personnages sympathiques et de personnalités différentes, et finalement, voilà un livre qui se lit vite et bien. De toute manière je suis une amateur de ce genre d'histoire et d'ambiance...

On suit donc Kennedy, 17 ans environ, qui avait une vie plus ou moins normale (père parti), jusqu'à ce fameux événement, innocent en apparence : son chat se sauve et elle le suit pour le retrouver. Cela la conduira à quelques pâtés de maisons de chez elle, dans le cimetière du coin. Et c'est là que les choses vont se gâter pour elle, puisque la jeune fille aperçoit un fantôme... Evénement qu'elle essaiera d'occulter en rentrant chez elle.

Malheureusement, un mois plus tard, en rentrant d'une soirée, Kennedy va retrouver sa mère morte. Crise cardiaque d'après les médecins. Le monde de la jeune fille s'en trouve alors bouleversé, et plus encore quand elle apprend que sa mère a été assassinée par le même démon qui a essayé de lui ôter la vie à elle aussi.

Cet engrenage infernal va la mener à faire la connaissance de Jared et Lukas, deux jumeaux appartenant à une société secrète : La Légion de la Colombe Noire. Plus encore, Kennedy y aurait sa place et serait le maillon manquant de la chaîne. Mais en découvrant ses autres nouveaux amis, elle ne peut y croire. Comment elle, banale à souhait, pourrait-elle être une chasseuse d'esprits?

"Je m'en allais réellement avec eux?
Ca n'était plus une question
J'avais pris ma décision au moment où j'étais devenue davantage qu'une petite orpheline - quelque part entre le cimetière jésuite, les couteaux volants et le cyclone du couloir. J'étais une fille dont la mère lui avait été arrachée par une entité surnaturelle.
et maléfique."

Dans ses amis, il y a d'abord Jared, expert en armes et combat, Lukas, son frère, expert en détection des activités paranormales, Priest petit génie fabriquant d'armes et Alara, chargée de la protection.

Jared est le personnage le plus sombre et torturé du groupe. Visiblement un lourd poids pèse sur ses épaules, mais son humeur souvent morose et froide, arrive pourtant à s'illuminer un brin en présence de Kennedy.
Au grand dam de Lukas d'ailleurs, aussi souriant et extraverti que son frère est renfermé et introverti. Les garçons s'entendent plus ou moins bien, ayant apparemment un différend. L'histoire nous apprendra quoi, et la raison de la mélancolie de Jared.
Priest quant à lui, est le plus jeune du groupe (quatorze ans je crois). C'est un petit génie capable de vous fabriquer une arme à l'aide d'une simple canette. Balles chargées d'eau bénite, flingues tirant du gros sel, il est à l'origine de la destruction des fantômes. Son casque audio vissé sur les oreilles, il fait preuve de courage, de maturité et d'une grande gentillesse.
Et enfin, il y a Alara, la dernière du petit groupe, qui ne semble supporter que Priest. D'un caractère très froid et dur, elle n'est pas vraiment agréable au premier abord, et ne cache pas son hostilité envers la petite nouvelle.

Alors, évidemment, Kennedy est en droit de se demander quel rôle elle a à jouer dans tout cela ! Ses seuls talents son sa mémoire eidétique et le dessin... Ca commence mal...

Pourtant, le démon qu'elle a aux trousses va finir par la faire douter. Après tout, traquée comme elle est, elle doit certainement avoir une importance quelconque...
En attendant, le seul moyen de piéger ce foutu Adras serait d'assembler cinq pièces d'une arme potentielle. C'est ainsi que la troupe va partir à la chasse, passant de lieux hantés en lieux hantés afin de retrouver lesdites pièces et les indices menant aux suivantes.

Mais tout ne se passe pas réellement bien. Outre le fait qu'ils manquent de se faire tuer cent fois, cette histoire ne se termine pas comme ils l'avaient prévu... Et pour tout dire, je n'aurais pas pu imaginer cette fin non plus et j'attends la suite avec impatience.

Je ne dévoile pas tous les éléments du scénario, car beaucoup de choses sont à découvrir (qui sont ces cinq ados, déjà, que font-ils à chasser les fantômes, pour qui, pourquoi...), et il est vraiment sympa d'apprendre tous ces éléments au fur et à mesure.
J'appuie encore une dernière fois sur l'ambiance du roman qui m'a beaucoup plu, du début à la fin. L'écriture de Kami Garcia, simple mais visuelle, nous permet de nous imaginer les scènes et notamment les confrontations avec les esprits vengeurs.

Bref je conseille cette lecture aux amateurs du genre (chasse aux fantômes, esprits vengeurs, démons et autres revenants), qui veulent passer un bon moment, sans pour autant s'attendre à l'originalité du siècle.

Note : j'aime beaucoup la couverture, avec cet aspect velouté et les écritures ressortant en brillant. Ainsi que les titres de chapitres, petits détails certes, mais toujours agréables quand ils sont bien travaillés. Quant à la qualité de l'objet livre, elle est superbe
J'ai aussi beaucoup apprécié les nombreuses références musicales (rock).

Trailer :

Interview de Kami Garcia :

Extrait :