La saga Waterfire, Tome 1 : Deep Blue.

Auteur : Jennifer Donnelly
Editeur : Hachette
Parution : Septembre 2014
Page : 384

RESUME :

Ensemble, trouvez les talismans
Qui appartenaient aux six puissants,
Dissimulés sous des eaux délétères
Suite au duel entre ténèbres et lumière.

Venez à nous, par les mers et les rivières,
Devenez un seul esprit, un seul cœur, à l'unisson
Avant que les eaux et les créatures qui y prospèrent
Soient dévastées par Abbadon !

Lorsque Serafina, princesse de Miromara, s'éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de retrouver son promis, le séduisant prince Mahdi. Elle l'aime depuis l'enfance et il l'aime en retour. Enfin, il l'aimait, elle a quelques doutes à présent… Pourtant, ce matin-là, l'esprit de Serafina est surtout accaparé par d'étranges rêves annonçant le retour d'une ancienne malédiction. Ses prémonitions se confirment quand sa mère est touchée d'une flèche empoisonnée, et le chaos semé dans tout le royaume. Guidée par ses cauchemars, Serafina, accompagnée de cinq autres sirènes, se lance dans une quête périlleuse pour venger ses parents et empêcher les communautés sous-marines de s'entredéchirer. Mais elle est encore loin d'imaginer qu'elle vient de plonger dans une vaste conspiration, qui menace son monde… et le nôtre.

CHRONIQUE :

Deep Blue est un livre comme on en trouve peu. trop peu. En effet ce monde inédit créé de toutes pièces par son auteur insuffle sa magie dans votre tête, et ce sont des étoiles pleins les yeux que j'ai refermé la dernière page... Un véritable coup de coeur.

Le royaume des Mer n'est pas sans me rappeler celui de la petite sirène (si si), avec une ville sous-marine, des décors de coquillages, des poissons qui parlent, et même la princesse Séraphina, la sirène héroïne, qui a les cheveux roux et un tempérament peu enclin à se plier aux protocoles. Pour le reste, Jennifer Donnelly nous offre une histoire magique, une histoire riche et prenante, pleine de rebondissements. Les royaumes, les créatures, le vocabulaire, la mythologie, l'intrigue, la prophétie... Tout sort de l'esprit génialissime de son auteur. Un Walt Disney pour adultes en somme. Je dis pour adulte, pour le caractère plus travaillé et moins naïf de l'histoire, moins mignon mais plus élégant. Un subtil dosage entre féerie et crédibilité.

"_ On ne vous apprend donc rien à l'école de nos jours? Nous chantons parce que le chant décuple la magie. Ma foi, le chant et la magie ne font qu'un ! Cantare : c'est encore du latin et cela signifie...
_ ...chanter.
_ Oui. Et c'est de cantare que sont issus à la fois les mots chant et enchantement ou encore cantique et incantation : la musique et la magie. Songe aux sons de la mer, petite... le chant des baleines, le cri des mouettes, le murmure des vagues. Ils sont si beaux et si puissants que toutes les créatures du monde perçoivent la magie qu'ils renferment, même les terragoggs, pourtant dépourvus d'oreille musicale."

Avant de dire deux mots de l'histoire, je prendrai le temps de faire une remarque sur l'objet livre. Magnifique, l'intérieur est aussi réussi que la couverture. Et quelle couverture !! Mais le bleu a su s'insinuer dans les pages mêmes, en début de chapitre, et sur les petits fioritures des pages. De plus, à l'intérieur des couvertures, des cartes. En fin d'ouvrage, un glossaire et des coraux généalogiques retraçant les lignées des principales sirènes dont vous croiserez la nageoire.

A seize ans, Seraphina est sur le point de subir le rite qui fera d'elle le successeur officiel de sa mère sur le trône lorsque cette dernière, Isabella, la regina de Miromara ne pourra plus régner. C'est ce même jour aussi que doivent être célébrées ses fiançailles avec le prince Madhi de Matali. Mais la cérémonie ne se passera pas comme prévu. Attaqué, le royaume est plongé dans le chaos. Seraphina arrive à fuir avec sa meilleure amie, Neela, cousine de Madhi.

Perdues et ne sachant que faire, les deux jeunes sirles vont alors décider de suivre un étrange rêve qu'elles font toutes les deux. Un rêve de sorcières et de prophétie. Un rêve qui réunit 6 jeunes sirles qui devront sauver le monde de la dévastation. Ces sorcières sont le dernier espoir de Seraphina et Neela, qui se mettent en quête de les retrouver.

Mille embûches les attendront aux changements de courants, des rencontres plaisantes ou déplaisantes, des trahisons, des secrets... Des tritons sans pitié mais aussi des organisations aux idées utopiques, luttant pour la sauvegarde des espèces sous-marines, du thon aux sirènes en passant par les bébés phoques.

Le scénario ne manque pas d'idées, et le temps n'est pas à l'ennui.

Sirènes, magie, créatures obscures, rien ne manque à ce conte formidable, qui aborde un sujet que l'on ne voit pas si souvent dans le fantastique. Et c'est une vraie réussite !
Un monde riche complexe, cohérent, travaillé. Une splendeur.

A mettre d'urgence entre toutes les mains !

Trailer :

Lire un extrait :

Les coulisses du shoot de la couverture :