Le chasseur de sorcières.

Auteur : Angel M Meynard
Editeur : Flammèche éditions, collection flamm'blanche.
Parution : Mai 2014
Pages 224

RESUME :

Jessica, quinze ans, vient de perdre sa grand-mère. Désormais, elle vit seule en compagnie de son père, un homme dépressif et alcoolique sur qui elle doit veiller.

Les souffrances de l'adolescente sont vives. Annabelle, l'une de ses tantes, cherche à renouer avec elle, faisant ressurgir les fantômes du passé. Lorsqu'elle lui remet un mystérieux grimoire et affirme appartenir à un ancien culte païen, Jessica refuse de l'écouter, incrédule.

Mais la jeune fille doit se rendre à l'évidence : des évènements étranges se produisent autour d'elle. Des incidents inexpliqués, dont elle serait la cause. Perdue et terrifiée, elle s'efforce de cacher son secret. Heureusement il y a Samuel, ce jeune homme qu'elle a rencontré à l'enterrement, et qui semble être le seul à comprendre sa détresse…

CHRONIQUE :
(18 Octobre 2015)

Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Flammèche pour ce service presse.

"Chasseur de sorcières" est un one-shot de 215 pages. Il se lit vite et bien, car ce livre, bien que court, est très intéressant. Son seul défaut est son goût de trop peu, car l'auteur nous offre un univers riche et travaillé et j'avoue que je serais bien restée plus longtemps avec Jessica. Bon en fait, il y a un autre défaut à ce livre, qui est un vrai défaut cette fois. Le titre du livre est un spoiler… Un élément important arrive dans cette histoire, et je me serais fait complètement mené en bateau si je n'avais pas deviné à cause du titre. C'est dommage. Pour le reste, ce fut un régal.

La quatrième de couverture vous donne ce qu'il faut en infos sur l'histoire, je vous laisse donc la découvrir.

Tout d'abord, parlons personnages. Jessica est une adolescente qui s'est toujours appuyée sur sa grand-mère. En effet, sa mère est décédée, suite à quoi son père est devenu un alcoolique dépressif. Du coup, la jeune fille n'avait plus que sa grand-mère maternelle comme véritable soutien. Mais à présent, sa grand-mère l'a quittée aussi. Solitude encore plus forte, enterrement, des tantes qui veulent renouer avec elle, cela fait beaucoup d'émotions pour Jess. Ajoutez à cela qu'elle se retrouve alors à gérer une maison à l'âge de 15 ans (linge, ménage, repas, etc…), un père alcoolique, ses études et les propos étranges de sa tante. En effet, Annabelle, la sœur de sa mère, va lui offrir un grimoire qui appartenait à la grand-mère de Jessica. Et lui parler magie. Magie blanche, magie païenne, aux airs de Wicca.

« _ le même cercle ? demandai-je, hésitante et perdue.
_ Oui, tu sais… le même cercle de Wiccanes.
Non, je ne savais pas. Qu'est-ce que c'était que ça, un cercle de Wiccanes ? Un groupe de rock ? Un nom de code pour des réunions sex-toys ? »

Jessica, d'abord perplexe, va finir par se résoudre à en apprendre un peu plus sur cette magie païenne et les avatars de la déesse mère lorsqu'elle va se retrouver responsable d'étranges phénomènes et que ses nuits seront peuplées de rêves tout aussi étranges…
J'aime beaucoup Jessica, qui a un tempérament correspondant à son âge. De même, elle n'accepte pas de but en blanc l'existence de la magie. Sa réaction est la plus crédible qui soit : elle a peur. La magie n'existe que dans les livres, et elle, vit dans un monde rationnel et scientifique. Tout cela ne se peut pas. Pourtant les incidents et coïncidences étranges vont se succéder… alors à un moment… Il faudra accepter l'inacceptable… Dans tous les cas, j'ai vraiment apprécié ce personnage plausible et attachant.

« […] je ne vivais pas dans un univers romanesque où la magie est admise et où, bien assis au chaud dans son fauteuil, le lecteur pouvait se dire «Mais quelle cruche ! Pourquoi n'arrive-t-elle pas à admettre la vérité ? Ça lui crève pourtant les yeux ! ». Dans ma réalité, LA réalité, la science a toujours réponse à tout. Accepter que cette vision carrée et logique du monde vole ainsi en éclats n'était pas si simple.»

Un autre personnage que l'on rencontre est Samuel. Ce dernier, jeune étudiant d'environ 25 ans, connaissait sa grand-mère et connaît la magie. De quoi permettre à Jessica de trouver un appui. Le jeune homme est sympathique de prime abord et fait tout pour se montrer charmant auprès de Jess. Mais je n'ai pas peur d'annoncer que le véritable personnage important, ici, reste Jessica.

Outre les personnages, j'aime beaucoup les connaissances de l'auteur sur la magie païenne. Moi qui aime ce sujet, j'ai vraiment appris et ai eu envie d'en apprendre encore plus. Le sujet est très documenté et les informations distillées avec justesse. Pour tous ceux qui aiment ce thème, je vous conseille ce livre à 100%. Il m'a fait penser à des livres tels que la série « Balefire », chez MSK ou encore « Saisons païennes » ou « Fille d'Hécate », aux Editions du Chat Noir.

L'auteur ne s'arrête pourtant pas là puisqu'elle aborde d'autres thèmes avec beaucoup d'intelligence et une belle réflexion. Des sujets pas toujours simples pourtant, tels que la solitude, la dépression, l'alcoolisme… Malgré la lourdeur des thèmes, elle sait trouver les mots justes pour nous en parler en quelques phrases avec pertinence. Ceci étant, le calvaire que la jeune fille vit au quotidien, sa solitude et cette obligation de s'occuper d'un père irresponsable sont rendus avec force malgré la brièveté de l'histoire. J'ai vraiment eu un ressenti profond de ce que vivait Jessica, et ne pouvait m'empêcher de ressentir de l'empathie et une forte envie de claquer son père…

La plume de l'auteur est fluide, agréable et très addictive. Elle sait placer les mots et les informations pour nous attirer, nous envoûter, nous donner beaucoup d'infos sur l'intrigue ou des sujets divers, mais toujours sans lourdeur. Je fus étonnée de voir la quantité d'informations fournies dans un si petit livre.
Du coup, je n'ai pas le temps de s'ennuyer une seconde.

D'autant que l'intrigue progresse et devient très sympa, on rencontre un nouveau personnage fort intéressant en cours de route et j'ai eu le droit à une très grosse surprise à laquelle je ne m'attendais pas ! La fin est assez ouverte, et même si j'ai eu les réponses à mes questions, je n'aurais rien eu contre quelques chapitres et aventures de plus.

Dans tous les cas, ce livre se dévore en trois coups de cuillère à pots, il nous embarque dès les premières lignes et je le recommande vivement à tous les curieux ou amateurs de magie païenne.
Je n'en avais pas entendu parler, pourtant la couverture et le résumé sont alléchants et l'histoire largement à la hauteur des promesses… Alors n'hésitez-pas, foncez lire « Chasseur de sorcières ».

Lire un extrait :