Les Outrepasseurs, tome 2 : La Reine des Neiges.

Auteur : Cindy Van Wilder
Editeur : Gulf Stream
Parution : Septembre 2014
Pages : 368


RESUME :

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire…                             

CHRONIQUE :

(15 Janvier 2017)


Ce deuxième tome des Outrepasseurs n'a sincèrement pas à rougir de son grand frère. Ni du point de vue de l'objet livre, toujours aussi splendide, ni du point de vue du contenu, que j'ai dévoré.

Dans ce tome, nous retrouvons Peter, plusieurs mois après son intégration chez les Outrepasseurs. Le jeune homme ne se fait toujours pas à l'idée de devoir obéir à Noble, ni à l'exploitation des fés par les Maisons. C'est donc un Peter tout en rébellion que nous retrouvons ici.

"- Dites-moi, monsieur Peter, auriez-vous pensé par hasard que votre serment de fidélité envers ma personne arrivait bientôt à expiration, tel un contrat auquel il suffit de mettre fin en le résiliant ? Si c'est le cas, navré de vous décevoir. À mon service, il n'existe aucune durée déterminée."

L'intrigue sera de plus enrichie par la capture de la dernière fée libre, la Reine des Neiges (pas franchement le genre de fée dont j'aurais aimé croiser le chemin) et par un lien étroit avec le passé relaté dans le tome 1. Mais je vous laisse découvrir tout cela par vous-mêmes. Simplement que ceux qui avaient eu du mal avec le côté passé / présent du tome 1 se rassurent : nous restons ici intégralement avec Peter. Quant à ceux qui avaient aimé, pas d'inquiétude : le passé que vous avez découvert sert énormément le récit de ce deuxième opus. Bref de quoi contenter tout le monde.

Personnellement, j'avais beaucoup aimé cette plongée dans le moyen-âge, mais j'avoue que de voir le lien fait avec le deuxième tome la rend encore plus précieuse, si c'est possible. Nous sommes sincèrement dans une histoire comme l'on en rencontre peu. Cindy Van Wilder n'avait pas hésité à prendre des risques dans le tome 1 en nous développant ainsi le passé des familles des Outrepasseurs et l'origine de la malédiction. Et quand je vois ce qu'elle en fait dans cette suite, je ne peux qu'être admirative devant son talent. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Outrepasseurs est un univers complexe et riche.

J'ai dévoré ce livre à une vitesse folle, je n'ai absolument rien vu passer, avec ce sentiment que l'action ne s'arrêtait jamais. Décidément, Cindy Van Wilder a une imagination de folie. Et originale avec ça. J'ai adoré les créatures qu'elle invente, et celles qu'elle arrache aux contes et légendes pour replacer dans le contexte de son propre univers. Une petite merveille.

Et toujours cette superbe plume qui nous emmène chaque fois plus loin dans notre lecture, des dialogues nombreux et bien tournés, des personnages charismatiques et attachants. Et surtout, une intrigue qui apporte son lot de révélations et de rebondissements. Bref un livre, où, une fois encore, l'on ne s'ennuie jamais.

Je suis toujours autant attachée à Peter et Scrooge mais un autre personnage viendra ici prendre une belle place dans les protagonistes indispensables. Ceci étant, la Reine des Neiges elle-même, dans toute sa folie et sa rancoeur, est une fée passionnante à suivre.

Eh oui, car l'auteur sort des schémas caricaturaux pour nous offrir un véritable nuancier de personnages. Personne n'est tout bon ou tout mauvais ici, chacun porte son lot de qualités et de défauts, et, surtout, chacun a ses raisons propres (et compréhensibles) d'être ce qu'il est. En résumé, un panel de personnages hauts en couleurs que l'on ne peut qu'apprécier suivre!

Bref, une fois encore, je me suis fait happer par ma lecture des Outrepasseurs. Que voulez-vous, j'y retrouve tout ce que j'aime : un monde original au folklore foisonnant, une intrigue riche et des personnages forts, aux personnalités fouillées et marquées. Une petite pépite.