Library Jumpers, tome 1 : La Voleuse de Secrets.

Auteur : Brenda Drake

Editeur : Lumen Editions

Parution : Juin 2016

Pages : 500


RESUME :

Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…                              

CHRONIQUE :

(07 Décembre 2016)

"La voleuse de secrets" me fait envie depuis sa sortie. Je n'ai jamais lu la quatrième de couverture avant lecture car je la trouvais trop longue (donc certainement trop spoilante, je vous en ai d'ailleurs enlevé une partie) et je ne le regrette pas. En effet, elle en dit vraiment beaucoup. Je savais juste que l'on parlait d'une jeune fille capable de "sauter" de bibliothèque en bibliothèque grâce à la magie, et que l'on y parlait de créatures fantastiques. Cela suffisait à m'allécher, d'autant que la couverture est magnifique.

Et de fait cette lecture fut totalement captivante. Ne vous arrêtez pas au fait que cela soit une petite briquette de 500 pages : je l'ai avalée en trois jours tant il est passionnant, et la lecture fluide.

Nous rencontrons donc Gia, seize ans, et ses amis Nick et Afton, de sortie à la bibliothèque de Boston. L'œil attiré par le charme d'un ado qu'elle ne connaît pas, Gia va tomber des nues lorsqu'elle s'apercevra que ce dernier a tout simplement... disparu. Et par un étrange concours de circonstances, Gia et ses amis disparaîtront à leur tour... aspirés par un livre sur les bibliothèques du monde, pour réapparaître dans une bibliothèque d'un autre pays, où ils se feront tour à tour agressés par un étrange molosse puis sauvés par un groupe d'adolescents habillés comme des chevaliers... Ce sera pour Gia et ses amis le début d'un énorme bouleversement dans leurs petites vies banales d'adolescents américains.

Ce livre est tout simplement une petite pépite... dès les premières pages, l'action démarre, pour mon plus grand plaisir. Pas de perte de temps, et aucune longueur malgré les 500 pages ! Qui dit mieux ? Pas moi, ça c'est sûr. Le seul petit bémol, si je voulais vraiment être tatillon, serait de dire que l'on a le début d'un triangle amoureux très cliché, des sentiments qui arrivent de manière assez rapides, mais surtout, j'ai trouvé que Gia avait une certaine tendance a facilement tomber en pâmoison. Mais au final, je n'en ai pas voulu à l'auteur pour cette faute de goût (oui oui, je suis toujours aussi imperméable aux romances, surtout si elles sont niaises ou clichées).

Bref, en dehors de cela, comment vous dire que ce livre est un sans faute ? L'écriture fluide de l'auteur nous fait enchaîner les pages sans impression de longueur, son côté visuel nous plonge quant à lui au coeur même de l'action. Un régal.

Et cet univers !! Je ne veux pas trop vous en dire, mais Brenda Drake nous offre un monde foisonnant, tant par sa magie des plus originales que par ses créatures, la nature de ses personnages, les quêtes, l'action... Même le passé de ce monde et des personnages est réfléchi et exploité au mieux. L'auteur a créé un univers passionnant et a su en tirer la quintessence.

Comme nous, Gia débarque à pieds joints dans un monde inconnu. Ce choix a permis à l'auteur de nous emmener sans tarder au coeur des événements sans nous perdre, puisque nous apprenons les codes d'Asile et du monde des Chimères en même temps que notre héroïne. Les informations sont dispensées de manière fluide et régulière, de manière à toujours entretenir notre intérêt, et nous offrir régulièrement des surprises.

"Les lutins ont fondu sur moi. Ils parlaient tous en même temps - leurs voix mêlées provoquaient un bourdonnement irritant.
- Un à la fois, s'il vous plaît, je ne comprends pas un mt de ce que vous dites !
Une lutine aux cheveux d'un rouge flamboyant a flotté devant mon nez.
- Tu dois aller l'aider. Tu peux le faire. Tu es celle de la prophétie."

Je pourrais tellement en dire, tellement en parler tant la richesse de ce livre m'a marquée, mais cela serait dommage de vous en dévoiler la moindre petite pépite.

Du côté des personnages, les ados aussi bien que les adultes sont tout à fait intéressants. Et de plus, oui nous avons ici des adultes pour gérer nos héros. Un peu de crédibilité dans le Young Adult, cela fait du bien. Gia a beau être notre héroïne, j'ai apprécié le fait qu'elle avait besoin de son beau-père et l'écoutait. D'autres adultes font leur apparition et auront tous leur rôle.

Gia est une héroïne très attachante. Dans sa vie d'ado banale, elle est championne d'escrime et de kick-boxing. Pas le genre de personnage gnan gnan quoi. Et ne vous inquiétez pas, le fait que Gia soit déjà au fait de certains arts du combat s'explique tout à fait. Rien ici n'est dû à des facilités scénaristiques. Lorsque Gianna va se retrouver dans le monde des Chimères, il lui faudra de nombreuses semaines avant d'être "au point". J'ai trouvé que rien n'allait trop ou pas assez vite, et que la jeune fille était déterminée, courageuse, extrêmement attachante, mais elle gardait aussi son côté ado (pâmoison devant les beaux garçons, besoin d'être rassurée ...). J'ai bien aimé cet équilibre que je jugeais crédible.

Nous rencontrons aussi l'indispensable mâle presque parfait des Young Adult dans la personne d'Arik. Je dois avouer que son personnage est très réussi car le jeune homme sait se rendre très attachant. Tête à claques, mais attachant.

Dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé les personnages de cette série, même si l'on ne peut pas dire que leurs personnalités soient des plus fouillées. Ils restent assez typiques du genre, et parfois même, tel Bastien, frôlent la caricature. Mais cela n'est guère un problème car leur vécu, lui, est bien pensé, et de plus, le reste de l'histoire est si passionnante que l'on ne ressent aucun vide.

"- Oui, mais ne crois pas que je vais me montrer plus coulant avec toi pour autant. (Il s'est remis en marche.) Suis-moi.
J'ai levé les yeux au ciel. Je m'en doute bien.
- Et ne lève pas les yeux au ciel !
- Comment savez-vous...
- J'ai de l'intuition.
Je me suis un peu voûtée.
- Tiens-toi droite, Gianna.
J'ai obéi, non sans chercher autour de moi la présence d'un miroir, mais je n'en ai vu aucun."

En résumé, j'ai totalement accroché à ce premier tome dont je ressort envoûtée et conquise. J'ai sincèrement hâte de lire la suite et l'attend avec impatience.

Ah, au fait... Pourquoi ce titre, "la voleuse de secrets" ? Eh bien, si vous voulez le découvrir... lisez !


Trailer :