Marjane, tome 1 : La Crypte.

Auteur : Marie Pavlenko
Editeur : Pocket Jeunesse
Parution : Mars 2015
Pages : 384


RESUME :

Les ninns ont bâti l’immense Résidence, cachée au coeur de Paris.

Qui sont ces ninns dont les hommes ne soupçonnent rien ?

Pourquoi Marjane est-elle obligée de fuir ce refuge où elle a grandi ? Quels lourds secrets va-t-elle découvrir ?            


CHRONIQUE :

(07 Décembre 2016)

Quelle claque ! Quelle découverte ! Malgré le fait que "Le livre de Saskia" m'attende depuis trop longtemps dans ma PAL, c'est bel et bien avec Marjane que j'ai découvert la plume de Marie Pavlenko.

Et quelle plume. J'ai vraiment apprécié son style, travaillé sans être lourd, fluide, un vrai bonheur à suivre. De plus, l'écriture est visuelle et nous permet d'imaginer parfaitement les différents lieux mis en scène. Moi qui ne connaît guère Paris, j'avais vraiment l'impression d'être dans Notre-Dame...

Nous faisons donc connaissance ici avec Marjane, qui est une Ninn de la communauté de Paris. Alors que ses amis, déjà majeurs, ont le droit d'aller s'amuser parmi les humains, Marje, qui n'atteindra les 17 ans libérateurs que quelque temps après, est condamnée à assister à l'assommant anniversaire de son père. Mais la soirée, qui se devait d'être soporifique à souhait,  se transformera bien vite en cauchemar, lorsqu'un carnage sera perpétré dans la Résidence par des humains... Forcée de fuir, Marjane va alors s'apercevoir que le monde est beaucoup plus vaste que tout ce qu'on a jamais bien voulu lui dire...

"De près, non camouflée par la matière chatoyante de la bulle, Sa Majesté-Majesté était monstrueusement repoussante. Des pustules infestaient ses épaules, sa poitrine, et de petites bestioles étranges voletaient autour d'elle. Marjane se força à ne pas lorgner ce spectacle si abominable qu'il en devenait fascinant."

Marie Pavlenko nous offre un univers particulièrement riche et original. Dans le Paris de nos jours foisonnent des créatures surnaturelles plus passionnantes et approfondies les unes que les autres. Des Sydars aux Lithomorphes en passant par les Ninns, j'ai été totalement convaincue par cet univers, qui a l'immense mérite de nous présenter un folklore qui sort des sentiers battus.

L'action démarre dès les premières pages et le dynamisme ne faiblit jamais, nous sommes emmenés dans une atmosphère à la fois magique et sombre. Mais afin de donner un peu de couleur à tout cela, l'auteur nous offre une pointe d'humour très bien dosée. Équilibre parfait. Je ne me suis jamais doutée de ce que me réservaient les chapitres suivants et j'ai laissé l'auteur m'emmener dans son monde. Il faut avouer, ce livre se dévore en deux temps trois mouvements.

Car en plus de cet univers extrêmement bien abouti, les personnages sont touchants et bien exploités.

Marjane est une héroïne attachante, qui devra faire face à des révélations difficiles à digérer. Malgré tout, elle ne cédera pas dans les moments difficiles. J'ai aimé cette héroïne courageuse, aux pouvoirs dus à sa nature, mais qui n'est pas wonderwoman pour autant. Certains événements seront durs à vivre, et elle réagira de façon fort crédible, même si éloignée du super-héroïsme. J'apprécie de plus le fait qu'elle soit fort attachée à son entourage, y compris Jack, son corkan. Corkan ? Oui, et je vous laisse découvrir cette créature par vous-mêmes, mais mon dieu quel amour et quelle trouvaille !

Les autres personnages ont eux aussi tout leur intérêt. Qu'il s'agisse d'Ashley, bien moins cruche qu'elle ne veut le faire croire, de Mats, tête à claques qui gagne à être connu, de l'insupportable mais hilarant Kereb, ou de l'humain Andras, qui détient toute sa magie dans sa noblesse d'âme et sa loyauté indéfectible envers Marjane. En somme, les personnages sont aussi réussis que l'univers et contribuent grandement à la réussite de ce premier tome.

En résumé, que vous dire d'autre que j'ai été totalement envoûtée par cet univers et la plume de Marie Pavlenko ? Un coup de coeur. 

Interview de l'auteur :