Night School, Tome 4 : Résistance.

Auteur : CJ Daugherty
Editeur : Collection R
Parution : Juin 2014
Pages : 414

RESUME :

« Résistez à la tentation... »
Le quatrième tome de la série best-seller internationale, publiée dans plus de vingt pays.
Une saison pour aimer, une saison pour mourir...

Allie Sheridan a trouvé un refuge secret en Provence. Elle parvient presque à s'y croire en sécurité... jusqu'à ce que les hommes de Nathaniel l'attaquent. Une fois de plus, elle est forcée de fuir et de retourner au seul endroit ou elle se sent chez elle : l'académie Cimmeria.
Allie reconnaît à peine les lieux. La paranoïa y atteint des sommets. La plupart des étudiants ont déserté l'école. Les professeurs ne sont plus dignes de confiance. Ce sont désormais les gardes qui prennent les choses en main... Plus grave, Nathaniel semble sur le point de remporter l'ultime combat.
Carter et Sylvain sont tous deux prêts à s'engager dans la bataille aux côtés d'Allie et à lui prouver leur amour. Elle va devoir faire un choix. Cruel, déchirant, le plus difficile de sa vie. Car ni l'un ni l'autre ne l'attendront éternellement...

CHRONIQUE :
(02 Octobre 2015)

"Même la vie était un piège, quand on y réfléchissait deux minutes. Personne n'en sortait vivant."

J'attendais ce tome 4 avec impatience, et même s'il a fini par attendre un moment, j'ai été ravie de le sortir !

Ce tome 4 de Night School a été une vraie pépite. On y retrouve tous les ingrédients de la recette Night School : Cimmeria, les personnages, les mensonges, l'ambiance... Et ici, une bonne dose d'action et de surprises.

De fait je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer... Le livre a eu un petit passage un peu trop long puisqu'Allie se retrouve encore une fois tiraillée entre Sylvain et Carter mais j'avoue que l'auteur nous a pas mal épargné ces états d'âme parfois en excès dans les tomes précédents. Mais ici trop de révélations et une intrigue trop poussée pour avoir le temps... d'en perdre...

"_ Je t'ai fais peur ?
Allie souffla un grand coup et sourit.
_ Tu m'as foutu la trouille de ma vie.
_ Génial, répliqua Zoé d'un air satisfait."

Le début fonctionne sur le même schéma que les autres : Allie est en dehors des murs de l'école, nous la suivons un peu avant son retour à Cimmeria. Malgré le déjà-vu, cela fonctionne. Autant le dire, le début démarre très fort et comme je le disais, le livre gardera le rythme quasiment tout le temps.
A Cimmeria, la grande question reste évidemment l'identité de l'espion de Nathaniel. Petit à petit, l'étau se resserre et nous finissons par apprendre son identité. Ceci étant, la surprise n'était pas au rendez-vous puisque j'avais deviné depuis fooooort longtemps qui il était. Cela n'a pourtant pas gâché ma lecture, car nous avons eu le droit à beaucoup d'action, et pour une fois, nous sortons sur une période assez longue de Cimmeria.

Je passerai sur les personnages et l'ambiance, toujours traités avec brio mais dont je vous ai déjà tant parlé dans les chroniques précédentes. Cet univers inimitable est un vrai régal. Il est toujours aussi agréable de ce plonger dans ce monde, entouré des élèves de la Night School. Le travail de CJ Daugherty est vraiment sublime et sa plume si visuelle nous plonge au plein cœur de l'action, aux côté d'Allie, Zoé, Carter, Rachel, Nicole et Sylvain.

"Tandis qu'il s'avançait pour les rejoindre, Allie admira ses yeux, que la lumière rendait turquoise, en repensant à son rêve. Et elle crut à nouveau entendre la voix de Jo : "Fais un choix."
L'espace d'un instant, son sourire vacilla. Si seulement la Jo de ses rêves pouvait s'occuper de ses oignons."

Bon, il y a tout de même quelques invraisemblances dans ce texte, par exemple, à la veille d'un événement crucial, au lieu de laisser les élèves de la Night School se préparer et se reposer, tout le monde est obligé de suivre les cours malgré les entraînements jusqu'à 3h du matin... Donc les élèves étaient épuisés. Niveau sécurité... On peut mieux faire. À part ce côté élitiste presque caricatural je dirais, c'est un sans faute encore une fois.

La fin est elle aussi explosive et j'ai vraiment hâte de découvrir le point final de cette saga. Night School est vraiment une série originale, à part, à ne pas manquer !

" _ Et quand ton cœur fait ça ce n'est pas vraiment dangereux, c'est seulement une impression.
_ Oui c'est ça, une crise cardiaque totalement inoffensive, approuva Allie. Quel blagueur ce cœur. "

Trailer :