Reboot, Tome 2 : Reset.

Auteur : Amy Tintera
Editeur : MSK

Parution : Septembre 2014
Pages : 300


RESUME :


Wren est morte après avoir reçu trois balles dans la poitrine. 178 minutes plus tard, elle est devenue une Reboot, un robot guerrier. Mais sa rencontre avec Callum, un Reboot 22, lui redonne peu à peu des sensations et des émotions humaines.
Après avoir été formés par la SHER (Société Humaine d'Évolution et de Repopulation), les deux soldats ont réussi à s’échapper et tentent d’atteindre une réserve où les Reboots pourraient vivre librement. Mais la réserve n’a rien de l’Eldorado tant espéré. Micah 163, le chef sanguinaire qui la dirige, a un projet bien plus sombre : anéantir les humains. Pendant des années, il a formé une armée de Reboots et il est maintenant prêt à attaquer. Si L'instinct de Wren la pousse à prendre la fuite une nouvelle fois, Callum ne peut se résoudre à abandonner sa famille humaine aux mains de ces assassins. La rébellion est en marche !
              

CHRONIQUE :

(22 juillet 2016)


Ah mon dieu cette saga ! Courte mais efficace et passionnante !
 
Comme je l'ai signalé pour la chronique du premier tome, j'ai enchaîné les deux opus, tellement il m'apparaissait insupportable de laisser Wren et Callum, alors même que l'auteur ne nous avait pas laissé dans un suspense de folie. Mais je voulais tellement rester à leurs côtés encore un peu. Continuer à explorer le monde des Reboots, le superbe univers de l'auteur.
 
Et je crois que j'ai encore plus aimé ce deuxième tome si c'est possible. Pourquoi ? Eh bien parce que l'on retrouve tous les ingrédients qui ont fait la force du tome 1, et plus encore. Petites explications.
 
Comme pour Reboot, Reset continue de nous faire explorer l'univers post-apo d'Amy Tintera. Un univers dystopique à souhait et très bien exploité (pour ma part je l'ai trouvé riche). Le scénario est toujours aussi bon, mais ce qui est encore mieux ici, c'est que nous avons notre lot de stress et de suspense. A certains moments, je ne savais pas du tout où l'auteur m'emmenait et j'adorais ça !
 
"La tête de Wren ne fit qu'empirer la situation. Je m'étais obligé à ne pas m'affoler, à rester calme et rationnel alors que j'avais envie de hurler contre tous ces cinglés. Je devais attendre de voir la réaction de Wren, pour évaluer la gravité des problèmes que nous devions affronter.
Apparemment, on était dans le mode "panique à bord, on est dans la mouise".

 
D'autant qu'ici, la plume a changé pour adopter un double point de vue (le tome 1 n'est que du point de vue de Wren). Ici, Wren et Callum prennent tous les deux la parole, ce qui m'a stressée au départ. J'adore les points de vue multiples, mais ce changement d'un tome à l'autre m'a rappelé le tome 3 de Divergente...
 
En tout cas, j'ai trouvé ce deuxième tome plus imprévisible que le premier, ce qui annihile le seul petit défaut que je trouvais à cette saga. Quant au scénario, il est toujours aussi captivant et le rythme toujours aussi dynamique.
 
Et les personnages... Ah les personnages ! Je suis complètement fan du couple Wren et Callum. Pris à part, ils sont déjà tous les deux craquants et adorables mais ensemble... Ils sont explosifs et hilarants en plus d'être adorables. Car oui, je ne l'ai pas mentionné dans ma chronique du premier tome mais il y a beaucoup d'humour dans ce livre, grâce à nos deux jeunes gens qui ont des répliques parfois franchement drôles, même en situation de stress.
 
J'ai aussi beaucoup aimé la présence d'Addie ou d'autres personnages comme Micah, dans un autre genre... Ce personnage apporte du lourd au récit (je n'en dirai pas plus) et la grande gueule d'Addie m'a beaucoup plu (étonnant hein ?).
 
"- Waouh, tu es devenue toute douce et fleur bleue. C'est mignon.
- Je me ferai un plaisir de te montrer à quel point mon poing n'est ni doux ni fleur bleue si tu as besoin de t'en souvenir.
- Je ne vais pas profiter de cette offre, mais merci."

 
Une fois encore, Amy Tintera ne ménage pas ses personnages qui s'en prennent encore plein la gueule. Heureusement que leurs capacités de Reboots leur permettent de tenir le coup parce que franchement... Dur dur.
 
Le boulot qu'elle a fait sur la psychologie de ses personnages est aussi excellent. Wren et Callum évoluent chacun au contact de l'autre, mais ils gardent leur identité et leurs spécificités. Simplement, leur attachement mutuel leur permet d'accepter les caractéristiques de l'autre. De superbes profils.
 
"Je refusais de redevenir leur esclave décérébrée. Je refuser de tuer des gens quand ils m'enjoignaient de le faire."


En tout cas, ce deuxième tome m'aura retournée dans tous les sens et m'aura fait me ronger les ongles ou hurler de rage contre certains personnages. Ça bouge, ça combat, ça explose, ça vole, ça survit, ça meurt... Un deuxième tome au rythme aussi enlevé que le premier.
 
Et la fin... Juste parfaite. Un final très bien trouvé qui est assez fermé et nous permet de quitter nos amis tranquillement, sans questions sans réponses. Même si on imagine très aisément que le futur ne sera pas non tout simple et que la paix et le bonheur demanderont un travail commun.
 
Je ne le cacherai pas : ce deuxième tome de Reboot est un véritable coup de coeur. Je l'ai littéralement dévoré, et j'ai tout apprécié de cet opus. Je suivrai Amy Tintera dans ses prochaines parutions.
 
"Il fallait échapper à ces gens. Immédiatement."

Trailer