Requiem pour Sascha, tome 1 : Lacrimosa.

Auteur : Alice Scarling
Editeur : Milady Bit-Lit
Parution : Mai 2014
Pages : 312

RESUME :

Orpheline, nonne, allumeuse, musicienne, tueuse de vampires...

Mes amis m'appellent Sascha, mes ennemis ne me connaissent pas.
Cela dit, je ne sais pas vraiment non plus qui ou ce que je suis. Ça ne m'a jamais empêchée de profiter de la seule chose positive que cette vie a bien voulu me donner : mon pouvoir, posséder le corps de n'importe qui d'un simple contact. Ce don étrange me permettait d'éliminer les suceurs de sang, ceux qui ont brisé mon existence.
Jusqu'au jour où j'ai rencontré Raphaël. Énigmatique, létal, irrésistible, totalement immunisé contre mon pouvoir… et en mesure de me fournir la vengeance qui m'échappe depuis tant d'années.

CHRONIQUE :

Je tiens à noter en premier lieu la superbe couverture. Certes, dans mon souvenir, Sascha a les cheveux au carré dans le livre (sauf erreur de ma part), et du coup le jeune fille ne correspond pas, en revanche elle présente son tatouage sur le bras, le tout sur une superbe image bichromique. Il me semble que le tome 2 reste dans le même style, avec du bleu en lieu et place du rouge. De même la typographie des débuts de chapitre est très plaisante. D'un point de vue graphique, voilà déjà pour moi une belle réussite.
"Requiem pour Sascha, Lacrimosa". Déjà le titre me parlait bien de par sa recherche. Et, le tome 2 : Dies Irae, suis le mouvement. En effet Lacrimosa vient du latin Lacrima qui signifie "Larme". c'est aussi une partie de la "Messe de Requiem", et plus particulièrement, il s'agit de la 18° strophe du... "Dies Irae". Littéralement Dies Irae signifie "jour de colère". La messe de requiem (requiem signifiant repos), avait lieu avant les enterrements. Une prière pour les âmes des défunts...

En tout cas, voici un livre qui nous fait directement rentrer dans le vif du sujet. Dès le premier chapitre, Nous tombons sur une Sascha hilarante, qui n'hésite pas à trouver des pigeons à soulager de leurs portefeuilles pour vivre. Son don l'aide grandement dans sa tâche puisqu'il suffit pour elle de toucher quelqu'un pour prendre possession de son corps. Rien de plus facile après que de le léser de son portefeuille ! Ce premier chapitre tout en humour m'a fait directement m'attacher à Sascha et à sa morale... bien personnelle.

" J'ai besoin de fric et, dans cette boîte branche des Champs, le ,ombre de pigeons suffisamment bourrés pour ne se rendre compte de rien au mètre carré défie les statistiques. Jeunesse argentée, comme j'apprécie tes portefeuilles bien garnis."

Malheureusement, dès le deuxième chapitre, de nombreuses scènes de sexe sans intérêt mêlées à beaucoup de vulgarité font leur apparition. Cela a fortement gâché ma lecture... Autant une héroïne un peu grossière ou tête brûlée ne me dérange pas, autant là on tombe dans la caricature et le vulgaire à souhait. Une grosse déception... Du coup, Sascha se présente comme une allumeuse, sans coeur, qui fait souffrir son colocataire (amoureux d'elle) sans retenue...
Il est vrai que la Bit-Lit a aussi pour code de nous montrer des héroïnes fortes. Mais entre forte et caricaturale (imbue d'elle-même, sans coeur et vulgaire...), il y a un juste milieu... j'ai envie de trouver Sascha sympa et attachante, car on entre vraiment dans sa tête et ses pensées, mais sa vulgarité fait que j'ai juste envie de la baffer régulièrement.

Pour l'histoire, Sascha a été abandonnée devant les portes d'un couvent, sans rien savoir de ses origines. En grandissant, elle assistera impuissante au massacre de sa "famille" adoptive par des vampires. A partir de ce moment, la vengeance sera son leit-motiv' et son don l'aidera dans sa tâche... Et puis un jour, le séduisant et mystérieux Raphael va la sortir de sa "routine". Immunisé à son pouvoir, cet étrange personnage (que j'ai adoré), va offrir à Sascha l'occasion de se venger... Deux points centraux donc à ce livre : le désir de vengeance de Sascha et la quête de ses origines.

Niveau action, j'ai trouvé le livre trop facile. Les événements s'enchaînent trop vite, sont bâclés et manquent d'éléments... Pourtant il y a réellement quelques bonnes idées, notamment la nature de Raphaël. Dommage qu'elles ne soient pas plus exploitées.

En résumé, mon bilan de lecture reste fortement mitigé... Je verrai si je me lance dans le deuxième tome pour voir comment évolue le personnage...