Reste avec moi.

Auteur : Jessica Warman
Editeur : Fleuve noir, collection Territoires
Parution : Avril 2012
Pages : 480

RESUME :

Quand la perfection et la beauté cachent une terrible vérité.

Elizabeth menait une vie de rêve. Presque parfaite...
Le jour de ses 18 ans, elle meurt brutalement.
Meurtre ou accident, qui pourra le découvrir ?
Une seule personne : Elizabeth elle-même...

CHRONIQUE :
(27 Août 2015)

"Reste avec moi" est un livre dont je n'avais jamais entendu parler. C'est au salon de Montreuil que je l'ai vu et le synopsis me tentait bien. Même si je m'attendais à une lecture moins introspective et plus thriller, j'ai tout de même adoré ce roman.

Elisabeth est ce qu'on peut appeler une gosse de riche. Elle a tout pour elle : belle, intelligente, ses parents ont beaucoup d'argent et son petit-ami est parfait.
Pourtant un jour, Elisabeth va mourir. Meurtre ou accident ? Une seule personne est à même de trouver la réponse : Elisabeth elle-même, dont le fantôme contemple son cadavre à quelques mètres de là. Mais Elisabeth commence sa vie de fantôme avec aucun souvenir en tête. A elle alors de se plonger dans ses souvenirs et de suivre le moment présent afin d'imbriquer les pièces du puzzle...
Pour l'aider, un autre garçon, mort quelques mois plus tôt : Alex. Issu d'une famille pauvre, Alex était le genre de personne brimée par le groupe populaire d'Elisabeth. Pourtant, à force de se côtoyer, les deux jeunes vont apprendre à se connaître.

"Lorsque je me retourne vers mes proches, la pensée me vient cependant que ma mort n'a rien de paisible. Je suis toujours là, sur Terre, avec Alex ; aux aguets en attendant que... que quoi ? Pour quelles raisons sommes-nous toujours là, lui et moi ? Que sommes-nous censés faire ? Assembler le puzzle... peut-être... mais lequel ? J'essaie de me persuader une fois de plus qu'aucun de mes amis ne m'aurait jamais fait de mal. Quelles raisons auraient-ils bien pu avoir de s'en prendre à moi ?"

Comme je le disais, ce livre n'a en fait rien d'un thriller. Il s'agit plus d'une plongée dans la vie d'Elisabeth, qui va à la recherche de ses souvenirs, dans lesquels elle se retrouve spectatrice. Elisabeth se demande toujours ce qu'elle fait là, en spectre sur terre où une seule personne a la capacité de la voir... Peut-être que sa présence a un autre but encore que d'éclairer les circonstances de sa mort...

Ce livre est vraiment poignant et très sympa à lire. Grâce à la plume fluide de son auteur, les pages défilent à une vitesse effrayante et on lit cette histoire vite et avec avidité. Même s'il ne s'agit pas d'un thriller, je voulais vraiment suivre Liz dans le passé et le présent, et comprendre avec elle qui elle était, ce qu'elle était devenue et pourquoi... Pourquoi quoi ? Pourquoi beaucoup de choses que vous découvrirez au fil de votre lecture. Je vous laisse le soin de découvrir par vous-mêmes les questions que vous vous poserez sur Elisabeth, son entourage, Alex et leur mort.

"_ Tu ne peux pas être morte, Elisabeth Valchar, me dis-je tout haut, de mon ton le plus sévère. Tu es assise sur le quai. Là. Juste là. Tout va bien, tu vas voir.
Mais le doute s'est insinué dans ma voix, presque malgré moi. Je me sens si jeune, si seule, si incroyablement impuissante. Ce n'est même pas un cauchemar, c'est l'enfer. Je veux mes parents. Je veux mes copains. Je veux quelqu'un, n'importe qui.
_ Je crains que non, tout ne va pas franchement bien.
Je lève les yeux en sursaut. Un mec est planté près de moi. Seize, dix-sept ans, pas plus."

Tout le livre tourne autour de la psychologie des personnages. Attention, cela ne veut pas dire que celui-ci est empli de longueurs, loin de là, puisque l'auteur s'amuse à nous conter son histoire sous forme de puzzle. Puzzle où nous mettons les pièces en place les unes après les autres, au rythme que nous impose l'auteur, mais sans fouilli, avec fluidité.
Pour revenir aux personnages, le dominant de l'histoire est bien sûr Elisabeth, qui nous raconte elle-même les faits. Ce mode de narration nous permet de rentrer complètement dans la tête de la jeune femme de dix-huit ans à peine. Au début, Elisabeth se présente à nous comme une jeune fille qui se croit parfaite et à qui tout sourit. On comprend qu'au lycée, elle faisait partie de ces groupes de pestes en puissance, on la voir rire au dépens des autres... Le fantôme d'Elisabeth, qui se revoit agir ainsi, réagit de manière outrée à son comportement passé, tout comme nous. Ce qui fait que nous apprenons à apprécier la nouvelle Elisabeth, celle qui a mûri et qui se rend compte de ses erreurs, celle qui est morte aussi...
Et au fur et à mesure, Elisabeth se rappelle ses faiblesses, ses blessures et ses secrets. Nous développons une tolérance et un attachement certain à cette jeune femme pourtant détestable de prime abord. Bravo à l'auteur pour avoir su développer un tel personnage avec autant d'intelligence.

"J'étais quelqu'un d'odieux, c'est plus évident que jamais. Surtout les derniers mois avant ma mort, où je me conduisais en véritable boule de nerfs, en concentré d'énergie rageuse. J'aimerais réellement retourner en arrière changer les choses... mais aussi savoir pourquoi je me montrais aussi méchante."

Le petit ami d'Elisabeth, Richie, est lui aussi un personnage complexe et très développé. On sent dès le départ que leur couple était fort, même si Richie était totalement différent de Liz. Plutôt intello, calme et premier de classe, il n'en restait pas moins l'amour de la vie de Liz, depuis leur petite enfance. Richie est détruit par la mort de son amie, et on ressent beaucoup de compassion et tristesse pour lui. C'est le personnage le plus innocent, le plus profondément bon de tout le groupe.
Alex est lui aussi un personnage clé. Ancienne victime des brimades du groupe de Liz, il est lui aussi profondément gentil malgré sa franchise. Il dit ses quatre vérités (méritées) à Liz, mais malgré tout il a une capacité de pardon touchante. J'ai adoré ce personnage si fragile et si fort à la fois.
Quant à Josie, la demi-sœur de Liz, je l'aimais au début, mais très vite, mes sentiments vis à vis d'elle ont évolué...
En résumé, l'auteur nous présente tout un panel de personnages (les parents, certain professeurs, les amies de Liz, etc) extrêmement bien développé. Nous avons le temps d'apprendre à les connaître et de développer des émotions vis à vis d'eux : attachement, répulsion, compassion, dédain... C'est sur ce côté-là et sur le côté puzzle que l'auteur monte tout son livre. Et ça marche.

Même si la fin de m'a pas surprise outre mesure (je m'y attendais depuis un moment), d'autres événements du livre m'ont paru inattendus et bienvenus.

En somme, "Reste avec moi" n'est pas le thriller auquel je m'attendais, mais il n'en reste pas moins un livre étonnant et bouleversant, avec du suspense, consacré à l'amitié, l'amour, mais aussi aux erreurs. Il se lit vite et bien et laisse un vrai souvenir de par son côté réaliste. La dernière page tournée, je me suis retrouvée un peu triste de devoir laisser Liz et Richie, ainsi que Caroline à leurs nouvelles vies...

Lire un extrait :