Shadow House, tome 1 : La Rencontre.

Auteur : Dan Poblocki
Editeur : Editions Hachette
Parution : Mars 2017
Pages : 224


RESUME :

Toc-Toc…
Qui est mort ?

Le manoir Larkspur.
Ils sont tous venus y chercher quelque chose.

Pour Poppy, une famille.
Pour Azuma, un pensionnat.
Pour Marcus, une école de musique.
Pour les jumeaux Dash et Dylan, un plateau de tournage.

Mais rien de tout cela ne les attendait.
Le manoir Larkspur n’est pas la maison de leurs rêves.
C’est la prison où leurs pires cauchemars deviennent réalité.

ENTRE DANS LA MAISON DES OMBRES… SI TU L’OSES.
              

CHRONIQUE :

(03 Juin 2017)


Shadow House a fait parler de lui dès sa sortie ne serait-ce que par la beauté de l'objet livre... il faut avouer que j'ai moi-même succombé à la tentation... un livre superbe et qui parle de fantômes ? Je ne pouvais que le tenter malgré son caractère jeunesse.

C'est une lecture qui a su me plaire, même s'il reste, à la fin de ce premier tome, quelques questions ... que la suite comblera sûrement.

Nous suivons ici plusieurs personnages, adolescents, qui se retrouvent pour des raisons différentes dans cette étrange maison.

Poppy est orpheline et est censée retrouver sa tante. Marcus pense intégrer une prestigieuse école de musique, Azuma être admise dans un pensionnat loin de chez elle. Quant aux jumeaux Dash et Dylan, ils sont convaincus d'être sur le plateau de tournage de leur nouveau film...

Bref, chacun pour une raison différente, va se retrouver enfermé dans cette demeure où des événements bien étranges vont survenir....

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère qui se dégage de cette lecture. Certes ce roman est court, mais nous ne perdons guère de temps en longueur et cela est un point très positif. Et puis nous comprenons petit à petit que ces cinq adolescents ne sont pas ici par hasard. Mais que leur veut la maison ? Je vous laisse le découvrir. Ce qui est sûr, c'est que cette lecture a sincèrement su me surprendre par ses révélations.

"Chaque fois qu'elle se regardait dans un miroir, Poppy Caldwell apercevait une autre fille derrière son reflet.
Des filles, elle en côtoyait des dizaines au foyer de Thursday's Hope où elle avait été placée à l'âge de six ans. Mais celle-là n'était pas comme les autres.
Poppy en était sûre, cette Fille était morte."


Autre point intéressant, ces photos qui parsèment le récit et l'illustrent à merveille puisqu'en rapport direct avec les événements .

Alors je ne suis guère impressionnable, donc je ne peux pas dire que cette lecture m'ait fait peur, mais sincèrement, ceux et celles qui frissonnent plus facilement et aiment se faire peur vont être servis !! J'ai adoré l'ambiance que dégage ce livre, et la plume de l'auteur n'y est pas étrangère. Même si l'objet livre et ses photos glauques aident bien au phénomène. On peut aussi noter quelques scènes de hantise fort bien menées et très visuelles, mais qui ont le bon goût de ne jamais tomber dans le gore ou l'excès. Ce qui est sûr, c'est qu'à la place de ces cinq pauvres ados, qui vont se serrer les coudes, j'aurais été morte de peur !

En revanche je ne peux pas dire que les personnages soient un point fort dans ce récit. À dire vrai, ils ne m'ont pas spécialement emballée, même notre petite orpheline, qui est mise en avant. Heureusement l'enchaînement des événements pallie efficacement au problème.

En résumé, un livre jeunesse sur les fantômes plutôt plaisant, avec une atmosphère très réussie et pas de longueurs. Je pense qu'il y aura d'autres tomes, et je les lirai avec plaisir.




Trailer :