Sunshine, Episode 2.

Auteur : Paige McKenzie

Editeur : Hachette Blackmoon

Parution : Juillet 2016

Pages : 288


RESUME :

Depuis qu’elle a déménagé à l’autre bout des États-Unis il y a quelques mois, Sunshine peut percevoir des esprits et ressentir des émotions intenses, parfois même accablantes. Elle a d’abord essayé d’ignorer ces manifestations, mais peu à peu le constat s’impose : ce ne sont pas hallucinations. Sunshine a le pouvoir de protéger les humains en obligeant les mauvais spectres à retourner dans leur monde… en d’autres mots : elle est une aël-mat, et elle va devoir s’en accommoder ! Pour garder son pouvoir sous contrôle et trouver des réponses à ses questions, elle supporte les entraînements terrifiants avec son mentor, qu’elle vient de rencontrer. Mais alors que ce dernier rechigne à répondre à ses questions, elle fait des découvertes importantes sur ses propres origines, et sur le dur combat qu’elle va devoir mener pour assurer l’avenir des aël-mat et des humains…                                

CHRONIQUE :

(07 Décembre 2016)

Ayant totalement adoré le premier tome de Sunshine, je n'ai vraiment pas tardé avant de me plonger dans cette suite. Qui malheureusement fut une amère déception...

Soyons clairs, je m'attendais à retrouver ici la recette qui avait fait le succès du tome 1 : l'atmosphère particulière, la présence prégnante des fantômes, le duo Nolan - Sunshine... mais manifestement, l'auteur a voulu créer quelque chose de fondamentalement différent pour cette suite. Sauf qu'elle en a, à mon avis, oublié l'âme de son roman. De plus, moi qui croyais que Sunshine était une duologie... je pense au final qu'il y aura encore des tomes. Mais ce sera sans moi.

Eh oui... je n'ai pas compris, tout simplement. Pas compris pourquoi je ne retrouvais pas cette atmosphère anxiogène, ces petits détails qui nous faisaient deviner la présence de fantômes dont on ne savait s'ils étaient dangereux ou non... Oh, bien sûr, des fantômes il y en a, mais l'ensemble est tellement gros que cela n'a... strictement aucun intérêt.

Et puis sincèrement, l'auteur nous allèche avec un folklore génial concernant les aël-mat et leurs protecteurs, mais Nolan est laissé sur le banc de touche pendant tout le roman et Sunshine sert juste de marionnette à son père. Ladite Sunshine qui, au passage, bien qu'elle en pince à mort pour son ami dans le premier tome aura tôt fait de tourner son intérêt vers le premier garçon rencontré... Son mentor de père l'emmène soit disant dans un refuge, à l'abri, où il n'y a qu'un seul garçon et comme par hasard, paf, il est trop charmant... mouais... taux de crédibilité : zéro.

Idem quant au contexte général de l'histoire : Sunshine va atterrir dans un lieu abandonné, qui n'est que boue à l'extérieur et poussière et décrépitude à l'intérieur, un lieu que tout le monde a fui à cause de son père, mais cela n'inquiète pas outre-mesure notre jeune aël-mat... quant à la mère de celle-ci, elle laisse évidemment partir sa fille de seize ans avec un parfait inconnu sans la moindre difficulté. Dans le genre ridiculement non crédible, on va franchement très loin...

Et pour couronner le tout, les nouveaux personnages sont fades et l'intrigue quasi inexistante. Bref l'histoire ne casse pas trois pattes à un canard et je n'ai pas été surprise une seule fois. À se demander si c'est le même auteur qui est à l'origine des deux tomes... heureusement que la plume reste fluide et agréable à suivre.

Enfin bon, je crois que vous l'aurez compris, moi qui attendais tant de ce deuxième tome, ce fut une véritable déception et je crois que j'arrêterai là l'aventure Sunshine. Dommage, car le premier opus avait un beau potentiel et était plein de promesses.