Syrli.

Auteur : Meagan Spooner
Editeur : Milan, collection Macadam
Parution : Janvier 2013
Pages : 352

RESUME :

Le premier tome d'une trilogie de dystopie très forte qui mêle magie et technologies. Un beau roman d'apprentissage au coeur d'un univers impitoyable dans lequel les adolescents sont traités en esclaves. L'une d'entre eux se rebelle avec quelques autres. Au bout du chemin : la découverte de soi-même, un monde meilleur, et l'amour.

Syrli Ainsley n'a jamais vu le ciel. Son monde se termine au bord de la barrière en forme d'immense dôme d'énergie qui entoure tout ce qui reste de l'humanité. Pendant des siècles, la ville a nourri cette barrière en puisant l'énergie magique que ses enfants engendrent quand ils atteignent l'adolescence. Lorsque c'est au tour de Syrli, elle apprend qu'elle est plus qu'une simple adolescente, qu'elle appartient à la légende elle-même : Syrli est une «renouvelable », capable de régénérer sa propre énergie magique après qu'elle en a été dépouillée. Contrainte de fuir pour éviter de devenir à vie une sorte de batterie humaine, Syrli doit se battre et quitter son monde. Elle est traquée. Mais elle sait que d'autres adolescents semblables à elle ont fui et se cachent dans le bois de Fer. Elle survivra, les rejoindra et découvrira à la fois l'amour et d'où elle vient vraiment.

Syrli est une trilogie. Le tome 2 paraîtra au second semestre 2013, le tome 3 au premier trimestre 2014.

CHRONIQUE :

Une pure merveille !!

Oui je sais, tout commence comme dans beaucoup de dystopies : un monde en post-apo, une ville survivant sous un dôme et bla bla bla...
Et bien justement non! Ici pas de bla bla bla, mais une histoire de qualité, remplie de surprises et de rebondissements.

Une guerre. Une apocalypse. Dans sa folie des grandeurs, l'homme a réussi à se détruire lui-même.

Syrli vit dans la seule ville survivante. Une ville protégée du chaos extérieur par une barrière d'énergie, le Mur. Elle ne connaît pas le bruit de la rivière glissant sur les cailloux, le bourdonnement de l'abeille à la recherche d'une fleur ni le jappement d'un chien heureux de revoir son maître. Elle ne sait pas ce qu'est la sensation du soleil réchauffant sa peau, ni le froid mordant d'une brise hivernale... Syrli vit sous un dôme, où tout est recréé en grande partie grâce à la "ressource". Sous le dôme, la température est toujours parfaite, ni vent ni pluie ne viennent troubler les jours et les nuits artificiels, les animaux ont disparu et seules les machines sortent pour recueillir la nourriture des cultures. Mais dans cette ville, personne n'est libre... Pour manger? Des jetons de rationnement. Votre métier? Il vous est attribué par l'Institut.

Les êtres naissant sont emplis de "ressource". Enfants, lorsqu'on les estime prêts, ils subissent la collecte. Cette opération consiste à les vider de leurs pouvoirs. La ressource récoltée sert à alimenter la barrière ainsi que la technologie permettant à la ville de vivre. Et aussi d'écarter tout danger, car c'est par la magie que le monde s'est détruit.

A seize ans, Syrli va donc enfin subir sa collecte. Quelque peu inquiète comme tout à chacun à ce stade de sa vie, elle va comprendre que quelque chose cloche lorsqu'elle aura le sentiment diffus de passer plusieurs fois dans la machine. Lorsqu'elle aura un souvenir confus d'une voix dans sa tête, lui murmurant "fuis". Syrli va comprendre : elle est une Renouvelable.

"Avant les guerres, certaines personnes avaient été capables de régénérer leurs pouvoirs intérieurs - des Renouvelables, comme on les appelait, même si on leur avait donné beaucoup d'autres noms par le passé : sorcières, envoûteurs, magiciens. Démons. Mais plus aucun Renouvelable n'était né depuis des générations, depuis la construction du Mur..."

Prise de panique, ayant peur pour sa vie, la jeune fille va réussir à s'enfuir et décidera, vaille que vaille de passer la barrière et de partir à la recherche de son salut.

La suite.... Je vous laisse la découvrir. Le roman est découpé en trois parties et seule la première nous compte la vie sous le dôme. Les deux suivantes ne sont qu'action, surprises, déboires et rebondissements... Je pourrais vous parler de toutes ces aventures, ces idées géniales de l'auteur, ces moments d'émotions ou de poésie, de ces passages émouvants, ou bien de ceux où l'urgence et le danger se font sentir... Je pourrais... Mais ce serait spoiler.

" La pluie, murmurai-je.
Le ton de ma voix dut l'intriguer, car il se retourna. Je lui tendis mes doigts mouillés comme preuve.
Il pleut souvent pendant les orages, reconnut Oren. On croirait que c'est la première fois que tu te retrouves sous la pluie.
J'examinai mes doigts, pendant qu'une deuxième goutte puis une troisième explosaient sur mes joues.
C'est la première fois.
Chaque goutte s'accompagnait d'une décharge supplémentaire d'adrénaline et de terreur qui se conjuguait aux précédentes.
Allez, dépêche-toi.
Mais mes pieds refusaient de bouger ; je restais plantée là, frémissante, à le fixer du regard."

Entre révélations, alliés improbables, rencontres étranges, situations incertaines et quête de soi, Syrli nous mène tambour battant dans sa course pour échapper à l'Institut, à sa ville. Mais où tout cela la mènera t-elle? Pourra-t-elle seulement survivre ?

Un chef d'oeuvre à dévorer et une suite qui sort bientôt !!!

Macadam vous permet de découvrir un extrait :