Vampire City, tome 1

Parution : Octobre 2010
Auteur : Rachel Caine
Editeur :Hachette collection Black Moon
Pages : 360

RESUME :

Claire est le souffre-douleur de la reine de la fac de Morganville. Pour fuir le campus universitaire, elle s'installe dans une étrange maison déjà habitée par Eve la gothique, Shane le dur au coeur tendre, et Michael le musicien noctambule. Grâce à eux, elle découvre que les vampires règnent sur Morganville. Entre amitié et amour, les quatre colocataires vont devoir unir leurs forces pour lutter contre la menace grandissante...

CHRONIQUE :

Collection "jeunes adultes", belle édition, couverture souple.

Ma note : 5/5

Etant fan du mythe du vampire je me penche forcément toujours sur les 4° de couverture et les avis de ce genre de livres. Malheureusement n'étant pas fan de la version "twilight" du mythe vampirique (ou le vampirisme n'est qu'un prétexte au sempiternel : je t'aimerai pour l'éternité ...) que je respecte mais qui ne m'attire pas outre mesure, je suis toujours méfiante face à cette Vampire-mania. Mais pour le coup je me suis laissée tentée et grand bien m'en a fait !! oui cette série est destinée aux jeunes adultes... mais pas que!! J'en suis la preuve vivante, ne pouvant plus vraiment me qualifier de "jeune adulte"... (mais pas vieille non plus hein !!). Bref cette série sort des dernières fadasses et ennuyeuses sagas...

Alors ici, pas de vampires romantiques, pétris de bonnes attentions et plus gentils que des anges. Non. Ici les vampires sont encore les méchants. Il règnent sur Morganville et imposent leurs règles et "taxes de sang" aux humains...

Bienvenue à Morganville.. Petite ville paumée du texas , avec son université pourrie et ses habitants mornes... Et pour cause, il y a plus réjouissant que de servir de gibier potentiel aux vampires... à moins que... à moins que vous ne suiviez certaines règles que je vous laisse découvrir (je déteste spoiler , en savoir trop diminue l'intérêt de la lecture...)
Morganville... Petite ville où à l'heure du couvre-feu chacun être humain regagne sa tanière en baissant la tête... et si vous sortez après le-dit couvre-feu... ma foi c'est à vos risques et périls...

C'est dans cette ville sordide, et sans se douter un instant du lieu où elle partait, que les parents de Claire, surdouée de 16 ans, ont inscrit celle-ci à l'université... pour qu'elle soit en sécurité à seulement une centaine de kilomètres du foyer familial... Mais la pauvre Claire, déjà peu réjouie de se retrouver là, ne se doute pas de l'enfer qui l'attend, jusqu'à ce qu'elle comprenne que le bizutage auquel elle est habituée va ici beaucoup mais alors beaucoup plus loin que dans son ancien lycée... Elle ne se doute pas non plus qu'elle n'aura pas franchement la possibilité de quitter la ville...

Lorsqu'elle comprend que certaines de ses "camarades" d'internat iront jusqu'à la tuer , elle décide de se trouver une coloc hors du campus. C'est ainsi qu'elle va faire la connaissance d'Eve, Shane et Michael, ses nouveaux colocataires et futurs amis. C'est aussi là qu'elle apprend l'existence des vampires...

Et c'est aussi là que Rachel Caine nous mène de la cruelle Monica de l'université (la fille populaire qui a pris Claire comme souffre-douleur et victime potentielle) à l'ambiance sombre et inquiétante des vrais romans de vampires, où nos quatre compères vont devoir lutter pour leur survie. Sprinter, se cacher, ruser, passer des pactes... c'est avec beaucoup de suspens que nous courrons dans les rues de Morganville avec nos 4 amis, que nous courrons au fil des pages pour savoir la suite car il faut le dire : une fois commencé, ce livre colle à vos doigts!! Pour être honnête je l'ai lu... en une nuit. Ni plus ni moins. Pas de temps mort qui me permette de reposer le livre. De l'action, de l'humour aussi, des secrets partagés... on veut continuer. OK ce n'est pas le scénario le plus renversant de l'année, mais vous n'avez jamais le temps de vous demander ce qui va se passer ensuite : ça bouge tout le temps.

Petite rencontre avec nos persos :

Tout d'abord commençons par la vulnérable Claire, petit génie de 16 ans (mais bientôt 17, attention elle vous le répétera sans cesse!!). Comme déjà mentionnée, Claire se retrouve catapultée là par ses parents qui ne veulent pas laisser partir leur fille chérie au M.I.T ou a Caltech si jeune. Ils estiment qu'un ou deux ans à une centaine de kms du foyer familial sera un bon interlude avant de se lancer dans les prestigieuses à 5000 kms. Bonne attention qui malheureusement va entraîner la pauvre Claire dans une sacrée galère. Claire est vulnérable et attendrissante, et ses trois colocataires, ne résistant pas, vont la prendre sous leur aile. Attention la vulnérabilité de Claire ne fait pas d'aile un personnage "nunuche". Au contraire elle a un caractère bien trempé et, têtue comme une mule, elle ne lâchera pas : aller à l'université elle a décidé, aller à l'université elle ira !!! Vampires ou pas, Monica ou pas!!

Eve, est la première coloc et amie que Claire va rencontrer. Gothique (c'est tellement amusant de provoquer les vampires) et travaillant au starbucks, Eve, empathique, va ramasser Claire devant le perron de la coloc (qui soit dit au passage est un superbe manoir). Eve a aussi son caractère, elle n'a peur de rien et possède l'immense avantage d'avoir... une voiture. Croyez-moi, à pied en compagnie des vampires... c'est pas la panacée.

Le deuxième ami que Claire se fera sera le séduisant Shane, qu'elle rencontrera affalé dans le canapé du manoir (il est en recherche "active" de boulot). Personne ne sait vraiment d'où lui vienne ses revenus...

Enfin, Michael complète la petite équipe. Enfin complète... on pourrait dire qu'il la chapeaute puisqu'il est le propriétaire de la maison. Maison qui , au passage, à l'avantage non négligeable d'être protégée des vampires. Michael est assez particulier... il vit ... la nuit... Mais non il n'est pas un vampire, Eve ayant déjà vérifié ce petit "point de détail" des dizaines de fois. Pour autant Michael cache bien malgré lui un lourd secret... C'est aussi lui qui peu à peu dévoilera à Claire (et donc à nous), au fil des pages, les passés de Shane et Eve et la raison de leur présence ici...

Bref ces quatre compères sont très attachants, ils contribuent fortement à l'intérêt du bouquin. De plus l'emploi tout au long du livre de la troisième personne du singulier nous permet de suivre un peu tout le monde...

La plume fluide, simple et efficace de Rachel Caine nous permet d'avaler les chapitres sans soucis, et elle a su retranscrire tout au long du livre ce sentiment de tension, d'insécurité et d'urgence permanente. De fait sa plume est aussi adaptée aux jeunes adultes, elle est facile à suivre et ne demande pas une implication extrême (bref pas de prises de tête). Personnellement j'estime que Vampire City est une série qui mérite d'être suivie et je ne tarderai pas à vous chroniquer la suite!

A dévorer!

TRAILER :

Lire un extrait :